En attente d'une bourse d'études depuis un an

Actualisé

En attente d'une bourse d'études depuis un an

«J'ai bénéficié d'un prêt exceptionnel de l'aide sociale pour payer mes loyers en retard.» Etudiante en médecine, Stéphanie est dans une situation financière difficile.

L'année académique se termine, mais l'Office cantonal des bourses d'études (OCBE) n'a toujours pas pris de décision la concernant. Selon Julien Wicki, secrétaire général de la fédération des association d'étudiants de l'UNIL, 450 Vaudois sont dans cette situation.

Stéphanie bénéficie d'autres soutiens, dont celui de sa mère. «Un fonds privé me verse une aide, mais je ne devrais pas y avoir droit tant que l'OCBE n'a pas pris de décision.» Elle ne sait pas si elle pourrait affronter un coup dur. «En cas de problème, je devrais abandonner mes études.»

(job)

Ton opinion