Sécurité énergétique – En cas de pénurie, le Conseil fédéral mise sur le gaz
Publié

Sécurité énergétiqueEn cas de pénurie, le Conseil fédéral mise sur le gaz

Pour prévenir les pannes d’électricité, la Confédération mise sur les réserves hydroélectriques et de nouvelles centrales à gaz. Celle de Chavalon (VS) pourrait trouver une seconde jeunesse.

L’ancienne usine électrique de Chavalon, en Valais, est un des sites sélectionnés par la Confédération et pourrait donc être remise en service.

L’ancienne usine électrique de Chavalon, en Valais, est un des sites sélectionnés par la Confédération et pourrait donc être remise en service.

VQH

La conseillère fédérale Simonetta Sommaruga a présenté ce jeudi la stratégie envisagée par le gouvernement pour garantir l’approvisionnement énergétique de la Suisse, en particulier durant les mois d’hiver. Il se résume en trois axes: hausse des réserves de l’hydraulique dès l’hiver prochain, mise en service de trois centrales à gaz pour assurer les pics de demande et l’optimisation des économies d’énergie.

La question de l’approvisionnement en électricité en Suisse devient un débat central de l’agenda politique. À droite, UDC et PLR en tête, on voudrait revenir au nucléaire pour pallier d’éventuelles pannes. Une vision qui divise, alors que la Suisse a décidé de se passer progressivement de l’atome. Le PS estime par exemple qu’un tel projet serait un retour en arrière digne de «Jurassic Park».

La cheffe du Département fédéral de l’environnement, des transports, de l’énergie et de la communication (DETEC) a pourtant présenté un projet sans énergie atomique. Pouvoir réagir en cas de pénurie «est une priorité de la plus haute importance», a affirmé Simonetta Sommaruga devant les médias à Berne.

Situation tendue «durant plusieurs semaines»

La Confédération va dans un premier temps financer des capacités de réserves supplémentaires pour les centrales hydroélectriques. Ces capacités de production seront opérationnelles dès l’hiver prochain, a assuré la ministre socialiste. Dans un deuxième temps, deux ou trois centrales à gaz devront être mises en service d’ici à 2025, sur des sites à déterminer (lire encadré). Ces centrales devront être neutres au niveau des émissions de CO2, explique le Conseil fédéral.

De cette manière, la Confédération veut assurer que les besoins en électricité, y compris lors des pics de consommation journaliers, puissent être assurés en tous les cas durant les mois d’hiver. «Le risque de pénurie est grand», a déclaré Werner Luginbühl, président de la Commission fédérale de l’électricité (ElCom). Selon lui, «dans le pire des cas, on pourrait avoir une situation très tendue pendant plusieurs semaines», a-t-il prévenu.

L’équivalent d’«une centrale de Mühleberg»

Pour l’instant, le Conseil fédéral préfère toutefois ne pas imaginer que la Suisse puisse traverser de graves crises énergétiques ces prochaines années. Il envisage donc de ne faire recours à ce double système d’approvisionnement qu’en cas d’urgence. «En principe, quand vous avez une assurance, ce n’est pas forcément pour l’utiliser, mais cela vous offre une sécurité. Le but n’est pas d’utiliser ces centrales le plus possible», a illustré la conseillère fédérale.

La Confédération sera aussi chargée de coordonner ces deux systèmes d’urgence et en assumera les coûts. Une stratégie qui pourrait donc avoir des répercussions sur les prix pour les consommateurs. Selon les estimations présentées jeudi matin, la hausse du prix pourrait se monter à 0,1 centime par kilowattheure.

Le Conseil fédéral mise aussi sur une baisse de la consommation pour éviter les pénuries. Les appareils consommant beaucoup de courant, comme les lave-linge ou les chauffe-eau ne répondant plus à des critères modernes d’efficience énergétique vont donc être bannis du marché. Le Conseil fédéral veut aussi réduire l’utilisation de chauffages électriques, qui consomment en hiver, a rappelé la conseillère fédérale, l’équivalent «de la production d’une centrale nucléaire comme Mühleberg durant un an», a-t-elle estimé.

Seconde vie pour Chavalon?

(jba)

Ton opinion

50 commentaires