Tennis - Coupe Davis: En double, ces deux-là n'y arrivent toujours pas

Actualisé

Tennis - Coupe DavisEn double, ces deux-là n'y arrivent toujours pas

Le duo Wawrinka/Chiudinelli s'est incliné samedi devant l'équipe d'Italie en demi-finale de Coupe Davis, à Genève. La Suisse mène 2-1.

par
Oliver Dufour
Stanislas Wawrinka et Marco Chiudinelli se sont inclinés face aux Italiens, samedi.

Stanislas Wawrinka et Marco Chiudinelli se sont inclinés face aux Italiens, samedi.

Les tennismen «rouge et blanc» n'ont pas converti leur première «balle de match» qui les aurait directement expédiés en finale dans la conquête du Saladier d'argent. Ils ont été battus 7-5 3-6 5-7 6-3 6-2 au bout d'un match de 3h57.

En panne de repères, la paire helvétique a d'entrée été bousculée par un duo italien plus sûr dans ses placements sur le court. Avant samedi, Stan Wawrinka et Marco Chiudinelli n'avaient uni leurs forces et faiblesses qu'à trois reprises, pour autant de défaites. Lors des Swiss Indoors de Bâle en 2007, lors du barrage de Coupe Davis en Italie en 2009 et au 1er tour de la même compétition en février 2013, dans un match homérique, le plus long de l'histoire de la Coupe Davis, perdu en 7h01' contre la République tchèque.

Chiudinelli breaké deux fois

Et l'inconfort des deux Suisses a transpiré sur le court dans la 1ère manche, lors de leurs (dé)placements. Ils ont parfois paru empruntés au moment de choisir ou non de démarrer une course et se sont également plusieurs fois mutuellement marchés sur les plates-bandes. Alors qu'il avait été le métronome du «couple» sur son service face aux Tchèques, Chiudinelli a connu plus de peine avec sa mise en jeu. Le Bâlois a concédé le break dès son 1er jeu au service, avant que les deux coéquipiers ne rendent la pareille à Fabio Fognini dans la foulée pour égaliser à 2-2. Après être tout de même parvenu à remporter blanc son 2e jeu de service, Chiudinelli a ensuite de nouveau flanché à 5-5, permettant aux Italiens de conclure la manche (7-5).

Les choses se sont toutefois améliorées pour les Suisses dans le 2e set. Les protégés de Severin Lüthi ont su mettre les Transalpins sous pression et prendre à leur tour la mise en jeu de Simone Bolelli, sur leur 3e balle de break d'un jeu âprement disputé, pour se détacher à 4-2. Malgré une balle de break contre lui dans le dernier jeu de la manche, Wawrinka a su rester solide et conclure sur sa 1ère balle de set (6-3). Bien lancé, le match a alors provisoirement basculé en faveur des héros locaux, malgré une 3e manche des plus équilibrées. Il a fallu une nouvelle fébrilité de Fognini sur son service, décidément pas au mieux depuis le début du week-end à Palexpo, pour que les Suisses passent l'épaule à 5-5 et mènent pour la première fois au score (7-5).

Une 4e manche ratée

Mais alors qu'ils semblaient avoir la partie bien en mains, «Stanimal" et "Chiudi» ont laissé filer le 4e set. Wawrinka a concédé sa première balle de break de la partie et les Transalpins ne se sont pas privés de la lui faire payer au prix cher. Suffisant pour égaliser à 2-2 (6-3). Une 5e manche palpitante a alors démarré. Malheureusement pour les Suisses, Chiudinelli a d'emblée perdu son service, permettant à l'Italie de mener 2-1. Dans la foulée, la paire helvétique s'est procuré 4 (!) opportunités de réparer son erreur, mais Fognini a tout de même su sauver son service. Lui et son compère Bolelli ont ensuite fait voler en éclats leurs adversaires en ravissant une 4e fois la mise en jeu de Chiudinelli. Avant de boucler l'affaire sur leur 3e balle de match, en un peu moins de 4h (6-2).

Dimanche, l'équipe de Suisse disputera ses deux derniers simples. Roger Federer, qui ouvrira les feux dès midi, serait bien inspiré d'apporter le point décisif à ses couleurs face à Fabio Fognini, sous peine de voir son camarade Stan Wawrinka s'embarquer dans un 5e match de tous les dangers.

La France en finale

La France s'est qualifiée pour finale de la Coupe Davis après la victoire en double de Richard Gasquet et Jo-Wilfried Tsonga sur les Tchèques Tomas Berdych et Radek Stepanek 6-7 (4/7), 6-4, 7-6 (7/5), 6-1, samedi à Roland-Garros.

Les Bleus, qui mènent 3-0, retrouvent pour la première fois la finale depuis 2010 et leur défaite face à la Serbie de Novak Djokovic à Belgrade. Ils affronteront du 21 au 23 novembre la Suisse ou l'Italie, opposées dans l'autre demi-finale à Genève. /afp

Ton opinion