Actualisé

Coronavirus en chanson«En famille confinés, c'est pas du gâteau!»

Une famille carougeoise (GE), lasse du confinement, témoigne de sa frustration en parodiant une célèbre chanson des «Inconnus». Leur version n'a rien à envier au tube original.

par
Leïla Hussein

Après plus d'un mois de confinement, chez les Balleys, un cap a été franchi. Désormais, dans cette famille carougeoise (GE), la célèbre réplique des «Inconnus» «Salut, tu... vas... bien?» s'est transformée en «Salut, tu... vas... mal?». En effet, les cinq membres de la tribu n'ont pas honte de l'admettre: «le confinement en famille, c'est pas du gâteau».

C'est ainsi qu'en début de semaine, Christophe, Claire et leurs trois filles, Zélie (11 ans), Romy (8 ans) et Dune (2 ans) ont décidé d'exprimer leur frustration... de manière ludique. Résultat: en à peine quatre jours, ils ont réalisé une parodie de la chanson «Auteuil Neuilly Passy» du mythique groupe d'humoristes français.

«On s'est fait un revival des Inconnus»

«Tout a commencé quand une amie de Romy lui a parlé des Inconnus. On s'est fait un revival et on s'est mis à rejouer les scènes, à parodier les chansons. A un moment donné, on s'est dit "allons jusqu'au bout"» confie Christophe, le père de famille. Une fois lancés, les artistes en herbe n'ont pas fait les choses à moitié. «L'idée était vraiment que tout le monde soit impliqué. Je me suis chargé du son et ma femme et les filles se sont occupées de la vidéo. Les paroles, on les a écrites ensemble et ensuite chacun a travaillé son personnage, le costume...», raconte le musicien de profession.

«Ça fait du bien de le dire»

En plus d'être une activité créative et familiale, réaliser cette parodie a également apporté d'autres bénéfices estime Christophe. «Toutes les paroles sont tirées de notre vécu, de notre ressenti. C'est vrai. Le confinement en famille, c'est étouffant. Ça nous a fait du bien de le dire. Ça a été comme un exutoire. Chacun a pu évoquer les aspects qui lui pesaient le plus dans le confinement avec un certain humour et de manière exagérée bien sûr».

Les relations sociales manquent particulièrement aux enfants. «L'école me manque aussi, mais les copines c'est le pire» avoue Zélie, la fille aînée de la famille. Même si la fillette de 11 ans a trouvé «marrant» de réaliser cette chanson, lorsque la question d'un second volet est posée, sa réponse fuse: «Je ne crois pas non. C'est beaucoup de travail. Il a fallu du temps.»

Bon courage à tout le monde

Conscient que sa famille «n'est pas à plaindre», Christophe voit cette chanson comme l'occasion de faire un coucou à tout le monde et de souhaiter «bon courage à toutes et tous».

La chanson des Inconnus à redécouvrir ici:

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!