En forme pour l'été: c'est encore possible!

Actualisé

En forme pour l'été: c'est encore possible!

Le compte à rebours pour être en forme cet été a débuté. Et pour perdre les kilos accumulés durant l'hiver, il est indispensable de pratiquer une activité physique.

La chasse aux kilos superflus est lancée. Avec le retour des beaux jours, le désir d'afficher ses abdos sur les plages cet été pour monsieur ou l'envie d'affiner sa silhouette pour madame refait surface. «On commence à regarder ses rondeurs, à se prendre en mains», constate Mercedes Tille, responsable du fitness pour femmes Schaefer Gym à Lausanne. «L'objectif est souvent de perdre de 3 à 6 kilos. Les femmes qui viennent chez nous ont déjà tenté quelque chose.» Sans résultat. C'est pourquoi elles se tournent vers les centres de remise en forme. Car pour brûler ses graisses efficacement, mieux vaut choisir un entraînement adapté. Le programme minceur concocté par le centre de remise en forme lausannois est basé sur le cardiovasculaire. «On peut ensuite diriger nos clientes vers un coach diététique», explique la spécialiste de la remise en forme. Rien ne sert de faire un régime sans exercer une activité physique. Sur le long terme, cette tactique ne paie pas.

Pour maigrir, il faut faire du sport

Forte de plus de 20 ans d'expérience dans le domaine, Mercedes Tille est formelle: «Il faut vraiment prendre le problème par le sport, puis par l'alimentaire, au risque de courir à l'échec. Nous avons constaté que la perte de poids se conserve à long terme uniquement s'il y a activité physique». En clair, l'amincissement, c'est 15% le sport, 5% le mental et 80% l'alimentaire. «Mais il faut les trois en même temps pour réussir», ajoute Mercedes Tille.

La pratique régulière d'une activité physique permet de brûler des calories. «Si vous vous mettez à bouger, vous allez perdre de la masse adipeuse, autrement dit de la graisse », explique Aline Roulin, du Centre Fitness Parc à Malley. «Et la graisse est plus grosse que le muscle et prend plus de place». L'idéal est de pratiquer 2-3x par semaine du renforcement musculaire, car plus les muscles sont stimulés, plus de calories sont brûlées au repos. «Mieux vaut pratiquer une fois par semaine mais toute l'année plutôt que 3x par semaine durant une période, puis arrêter avant de reprendre», note Aline Roulin. «Car être régulier permet d'éviter les chocs dus au sport et c'est meilleur pour tous les organes.»

Bouger et éliminer: le credo est simple. A deux mois de l'été, les retardataires n'ont plus de temps à perdre pour afficher un physique de modèle.

Didier Bender

Ton opinion