Jay du groupe Fensta: «En live, je suis une tortue ninja qui saute partout»

Publié

Jay du groupe Fensta«En live, je suis une tortue ninja qui saute partout»

Fensta vernit vendredi 26 janvier 2018 au Nouveau Monde à Fribourg son 2e album, «F+». Parole au leader du groupe, entre deux répétitions.

par
Fabien Eckert

Fensta avait fait forte impression en 2017 avec son premier album de rap-rock survolté, «Apocalypstick». Il avait permis au trio de jouer dans des festivals (Greenfield, Festi'neuch, etc...). Le deuxième disque est dans la même veine. Jay, leader du groupe fribourgeois, en parle à la cool.

Moins d'un an sépare la sortie de vos deux albums. Pourquoi?

Comme nos chansons sont courtes, il fallait en sortir davantage pour tenir une heure sur scène. Parce que, si on fait de la musique, c'est avant tout pour la jouer en live. Du coup, pendant que j'écrivais le premier album, je travaillais déjà sur le suivant.

Sur «F+» vous rappez moins et vous chantez davantage.

A cause de la rythmique de certains titres. Je me suis rendu compte que ça ne faisait pas sens de rapper dessus. Dans la musique, il faut faire les choses en fonction des besoins des chansons et non à cause d'une étiquette. L'album est une évolution du premier, mais sans être à des kilomètres de ce qu'on faisait avant.

Comment appréhendez-vous le vernissage à domicile?

Bien, avec beaucoup de fondue et de double crème! Sérieusement, je suis excité et honoré. On répète en résidence subventionnée au Nouveau Monde. C'est cool d'être soutenus, que les Fribourgeois nous montrent de l'intérêt. On leur doit donc quelque chose. Là, on bosse les détails pour que notre live vaille la peine.

Sur scène, vous êtes une boule d'énergie.

Oui, comme une tortue ninja qui saute dans tous les sens. Ça vient de mon naturel jovial. C'est ma manière, que je ne maîtrise pas, d'exprimer notre musique. Je ne pourrai jamais rester statique.

Ton opinion