Actualisé 28.05.2020 à 04:05

SWISSCOVIDEn phase-test, l’app de traçage est déjà dispo pour tout le monde

Depuis lundi, «SwissCovid» est testée à grande échelle. Sa mise à disposition du reste de la population est prévue pour mi-juin. Or l’application peut d’ores et déjà être téléchargée librement. Selon l’Office fédéral de la santé publique, il ne s’agit pas d’un bug.

de
Olivia Beuchat
Keystone

Depuis lundi, des collaborateurs des EPF de Lausanne et Zurich, de l’armée, de certains hôpitaux et d’administrations cantonales peuvent télécharger l’application de traçage numérique «SwissCovid». La mise à disposition du public est prévue à la mi-juin. L’application a pour objectif de signaler à l’utilisateur qu’il a été en contact prolongé avec une ou plusieurs personnes qui, par la suite, ont été déclarées positives au coronavirus. Grâce à cette information, les personnes concernées peuvent se faire tester et prendre davantage de précautions afin d’éviter la propagation de la maladie.

Aucune influence sur la phase-test

Or comme le révèle mercredi «Blick», l’application est d’ores et déjà disponible pour tout le monde dans le Play Store et dans l’App Store. Contacté, Gregor Lüthy de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) assure qu’il ne s’agit pas d’un bug. Selon lui, c’était la seule manière pour garantir l’anonymat des personnes qui sont actuellement en train de tester «SwissCovid». «Nous savions qu’en rendant l’application accessible à tout le monde d’autres gens pourraient la télécharger. Mais cela n’influence en rien les buts visés de la phase-test.»

Révéler d’éventuels problèmes

Mardi après-midi, près de 10’000 utilisateurs l’avaient déjà téléchargée sur leur téléphone portable. Une situation réjouissante, selon Gregor Lüthy, qui met néanmoins en garde: «La phase-test est censée révéler d’éventuels problèmes techniques ou liés à l’utilisation. Les personnes qui l’utilisent déjà maintenant doivent en être conscientes.»

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
86 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Liberté

28.05.2020 à 08:04

Au nom de ma liberté individuelle, je m’installerai jamais ce type d’application qui au final vend ma liberté contre de la sécurité. Je préfère être un homme libre qu’un esclave “protégé”.

Mathieu

28.05.2020 à 07:53

@Jag, sources ?

factuel

28.05.2020 à 07:47

Par pitié, faites au moins l'effort jeter un oeil à la description du protocole (dp3t github white paper) ou au minimum la page wikipedia ! Malheureusement que en anglais, mais ça en boucherait un coin à plus d'un. Souciez-vous plutôt de vos email gratuits non chiffrés, de vos comptes utilisateurs portant votre nom (google, facebook, etc), de votre non utilisation de VPN et aussi de vos mots de passe...