Actualisé 26.11.2014 à 08:13

Hockey - LNA

En plein doute, le LHC ne trouve pas la solution

Face à de solides Davosiens, les Vaudois ont subi mardi leur 9e défaite d'affilée (0-3). Les situations spéciales ont été mal gérées.

de
Laurent Morel, Lausanne/si

A Malley, parler de crise est presque tabou, car les Lions ne jouent pas forcément mal et que leur classement leur permet de rester dans le bon wagon pour les play-off. Pourtant, en subissant leur 9e défaite consécutive contre Davos, les Lausannois sont dans une situation plus que délicate. Ils n'ont marqué que 10 buts en tout dans ces 9 revers. Et aucun hier soir, malgré des occasions à la pelle.

L'absence des cadres Huet, Hytonen (blessés) et Louhivaara (suspendu) n'explique pas tout. Les situations spéciales ont une nouvelle fois été gérées de façon catastrophique par les protégés de Heinz Ehlers. Contre les Grisons, les Vaudois ont encaissé le premier but alors qu'ils évoluaient avec un homme de plus sur la glace. Certes, sur un contre, mais c'est la 3e fois en 5 rencontres qu'une telle mésaventure leur arrive.

Quant à leur power-play, il a été inefficace pendant les 6 minutes où l'équipe a joué à 5 contre 4 hier soir. Lausanne n'a plus marqué en supériorité numérique depuis douze matches! «C'est frustrant, reconnaît Etienne Froidevaux, Topscorer mardi soir en l'absence de Louhivaara. Il est difficile de savoir ce qui ne fonctionne pas. Peut-être qu'il faut qu'on soit plus calme. Mais je pense qu'on va tout de même dans la bonne direction.»

Ce qui est paradoxal, c'est que le LHC n'a pas sombré dans le ridicule. Même si les attaquants vaudois ont été incapables de concrétiser de nombreuses occasions de but, les Lions ont tenu la dragée haute au leader durant toute la rencontre. La formation dirigée par Heinz Ehlers, qui n'a plus que 2 unités d'avance sur la barre, a besoin de points et de confiance. «On a besoin de points et de confiance, souligne Froidevaux, qui estime que l'équipe doit «rester positive»». Un succès vendredi chez la lanterne rouge Rapperswil devient impératif.

Zurich battu

A distance, les Vaudois ont pu remercier Ambri-Piotta qui est allé chercher une très belle victoire 0-3 du côté de Kloten. Un but par tiers et les Léventins ont signé leur troisième succès en quatorze parties.

Berne a fait le service minimum devant Rapperswil. Les Ours l'ont emporté là-aussi sur le score de 3-0. Et comme les Tessinois, ils ont compté une réussite par tiers-temps.

Dans la dernière partie de la soirée, Zoug a battu Zurich 3-1. Martschini (1 but/1 assist) et Suri (2 buts/1 assist) ont été les meilleurs éléments zougois.

Réalistes. Les Grisons ont fait honneur à leur statut de leader à Malley. Si la première occasion a été à lactif du Lausannois Simon Fischer (13e), cest Paulsson qui a ouvert la marque 6 minutes plus tard. Le Suédois a profité dun puck perdu par Froidevaux, alors que le LHC évoluait à 5 contre 4. Les hommes dArno Del Curto ont doublé la mise en supériorité numérique grâce à Dino Wieser (22e). Les Lausannois ont essayé de marquer par tous les moyens (latte de Gobbi à la 29e), mais ils nont pas réussi à tromper un Genoni solide. Paulsson a doublé son compteur dans la cage vide.

Lausanne - Davos 0-3 (0-1 0-1 0-1)

6033 spectateurs. Arbitres: Eichmann/Stricker, Rohrer/Tscherrig. Buts: 19e Paulsson (Lindgren, Guerra/à 4 contre 5!) 0-1. 22e Dino Wieser (Du Bois, Sciaroni/à 5 contre 4) 0-2. . 60e (59'10) Paulsson (Marc Wieser, Koistinen) 0-3 (dans le but vide). Pénalités: 2 x 2' contre Lausanne; 4 x 2' contre Davos. Topscorers PostFinance: Froidevaux; Paulsson.

Lausanne: Caminada; Gobbi, Leeger; Jannik Fischer, Stalder; Philippe Rytz, Genazzi; Seydoux; Bang, Genoway, Déruns; Pesonen, Miéville, Simon Fischer; Caryl Neuenschwander, Froidevaux, Herren; Florian Conz, Savary, Augsburger; Benjamin Antonietti.

Davos: Genoni; Du Bois, Reto von Arx; Schneeberger, Koistinen; Guerra, Paschoud; Jan von Arx; Sciaroni, Ambühl, Dino Wieser; Marc Wieser, Lindgren, Paulsson; Simion, Corvi, Jörg; Alelsson, Samuel Walser, Hofmann; Ryser.

Notes: Lausanne sans Louhivaara (suspendu), Lardi et Hytönen (tous deux blessés); Davos sans Forster (blessé) et Simon Kindschi et Jung (tous deux surnuméraires). 29e tir sur la transversale Gobbi. 59e temps-mort pour Lausanne, qui joue sans gardien de la 58'16 à la 59'10.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!