Actualisé 18.04.2017 à 12:42

SyrieEn pleurs après avoir sauvé des petits Syriens

Les clichés d'un photographe syrien, tentant de sauver des enfants lors de l'attentat de samedi, ont fait le tour du monde.

de
mc

Une opération d'évacuation d'habitants de localités assiégées en Syrie a tourné au carnage avec la mort de 126 personnes, dont 68 enfants, dans un attentat suicide samedi, l'une des attaques les plus meurtrières en six ans de guerre.

Un kamikaze a lancé sa camionnette piégée contre un convoi de bus transportant des milliers d'habitants évacués de Foua et Kafraya, deux localités pro-régime assiégées par les insurgés dans la province d'Idleb (nord-ouest), selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH).

Au milieu du chaos, un photographe syrien qui tente de sauver des enfants. Les images de l'homme, courant, un petit garçon dans les bras puis, à genoux, en pleurs, à quelques mètres d'un petit cadavre ont fait le tour du monde, via les réseaux sociaux. «Les mots ne peuvent décrire ce qu'il s'est passé», a confié le photographe à Channel 4 (voir vidéo ci-dessous).

Dans un tweet, il a juste écrit: «Ce que moi et mes collègues avons fait aujourd'hui, notre humanité, devrait inspirer ceux qui ont participé au massacre d'enfants à Khan Sheikhan», en référence à l'attaque chimique qui a tué 87 personnes dont 31 enfants, le 4 avril dernier.

Déclenché en mars 2011 par la répression dans le sang de manifestations pro-démocratie, le conflit a fait plus de 320 000 morts, des millions de déplacés et de réfugiés et s'est complexifié avec l'implication d'acteurs internationaux et de groupes jihadistes.

Attention les images violentes, peuvent choquer la sensibilité de certaines personnes

(mc/20 minutes/afp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!