28.01.2020 à 22:01

NeuchâtelEn prison pour avoir fait croire qu'il était un autre

Un trentenaire a écopé d'une peine de 32 mois de détention ferme pour des mensonges qui ont eu de lourdes conséquences.

iStock/Image prétexte

Il racontait qu'il était haut fonctionnaire fédéral, ou encore qu'il bossait pour un club de foot de SuperLeague. Il le faisait davantage pour épater la galerie que pour en tirer profit. Mais ses actes ont eu de lourdes conséquences, raconte la radio RTN.

Une de ses compagnes, tombée dans le panneau, a par exemple quitté son emploi avec la perspective de travailler pour la Confédération. Dans la foulée, elle a acheté une voiture en pensant que les 45'000 francs payés lui seraient remboursés par l'administration fédérale. L'accusé s'est aussi servi dans les caisses de plusieurs festivals et a piqué pour 35'000 francs d'articles dans des magasins.

Jugé mardi par le Tribunal du Littoral (NE), le trentenaire a écopé de 32 mois de prison ferme. Il a été reconnu coupable d'escroquerie, d'usurpation de fonction et de vol par métier. (20 minutes)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!