Suède : En prison pour avoir giflé son fils
Actualisé

Suède En prison pour avoir giflé son fils

Baffer son enfant en pleine rue peut coûter cher à Stockholm. Un conseiller communal italien vient d'en faire l'amère expérience.

par
atk

Giovanni Colasante, un conseiller de la commune de Canosa vers Bari, se souviendra longtemps de son séjour à Stockholm.

L'homme se trouvait le 23 août dernier devant un restaurant de la capitale suédoise avec son épouse et ses enfants. D'après les dires de certains témoins, c'est alors qu'il aurait donné une baffe à son enfant de 12 ans qui faisait une scène pour ne pas entrer.

Une attitude durement punie par la justice suédoise. Car arrivés sur place après l'appel de passants, les policiers n'ont pas été tendres avec le politicien. Ce dernier s'est fait menotter et accompagner à l'hôtel de police oú il a passé le week-end.

«Ils devaient aller au restaurant mais l'adolescent se refusait d'entrer», a expliqué l'avocat du politicien italien. «Son père l'a alors grondé avec véhémence, peut-être même en faisant des gestes, à voix haute, mais Colasante n'a pas frappé ou baffé son enfant».

Le politicien se trouve actuellement à l'ambassade d'Italie. Il est accusé de violences sur mineurs et attend son procès prévu le 6 septembre prochain.

«Colasante est assisté par un collègue suédois que l'ambassade lui a mis à disposition», a expliqué au quotidien «La Stampa» l'avocat du conseiller communal.

Ton opinion