Berne: En prison pour tentative d'incendie à la Reitschule
Publié

BerneEn prison pour tentative d'incendie à la Reitschule

Le suspect avait bénéficié d'un non-lieu en 2013 mais le dossier a été rouvert. Jeudi, il a été condamné à 4 ans de détention.

Le lieu alternatif avait été visé par l'incendiaire il y a neuf ans.

Le lieu alternatif avait été visé par l'incendiaire il y a neuf ans.

photo: Keystone

Le Tribunal pénal fédéral (TPF) a condamné jeudi un homme de 26 ans pour une tentative d'incendie du centre alternatif de la Reitschule, à Berne, survenue en 2007. L'homme a écopé d'une peine de 4 ans de prison.

Il a été reconnu coupable de tentative d'incendie intentionnel ainsi que d'emploi d'explosifs et de gaz toxiques avec dessein délictueux. La peine de 4 ans correspond à celle que le procureur fédéral avait demandée lors de son réquisitoire, en février dernier.

Selon la présidente de la Cour des affaires pénales du TPF, l'implication de cet homme de 26 ans dans la tentative d'incendie est prouvée. Son profil ADN avait été retrouvé sur un dispositif d'allumage caché dans un sac à dos découvert près de la table de mixage lors d'un concert à la Reitschule en août 2007.

Un employé du service de sécurité du festival, qui était organisé par un mouvement antifasciste, avait déposé le sac à l'extérieur. Celui-ci contenait des bouteilles avec du liquide inflammable, en plus du dispositif d'allumage. L'objet s'était alors enflammé et avait provoqué une grosse boule de feu.

Affaire classée, puis rouverte

En 2013, l'enquête pénale avait été classée par le Ministère public de la Confédération, qui avait jugé que les preuves n'étaient pas suffisamment claires. Sur recours des organisateurs du festival, le TFP avait annulé le non-lieu, appliquant le principe selon lequel le doute doit profiter à l'accusation.

L'auteur de la tentative d'incendie a des antécédents judiciaires. Il a déjà été condamné pour discrimination raciale, infractions à la loi sur les stupéfiants et à la loi sur les armes.

Le lendemain de la tentative d'incendie, il avait salué les faits sur un site d'extrême droite. (nxp/ats)

Crédit d'un million

La Ville de Berne soutient la Grosse Halle de la Reitschule et lui versera près de 250'000 francs chaque année jusqu'en 2019. Le Conseil de Ville a prolongé jeudi ce contrat de prestations, par 53 voix contre 16. L'espace de la Grosse Halle, bien que faisant partie du centre de la Reitschule, n'est pas géré par la communauté d'intérêts du centre alternatif.

(NewsXpress)

Ton opinion