ESSAI AUTOMOBILE: En quête de la glace parfaite au volant de la Fiat 500e 
C’est parti pour la tournée des glaciers en compagnie de nos rédacteurs, Isabelle Riederer et Michael Lusk, et de Fiat 500e 100% électriques.

C’est parti pour la tournée des glaciers en compagnie de nos rédacteurs, Isabelle Riederer et Michael Lusk, et de Fiat 500e 100% électriques.

Isabelle Riederer, Michael Lusk 
Publié

ESSAI AUTOMOBILEEn quête de la glace parfaite au volant de la Fiat 500e 

S’il y a bien un modèle de voiture qui incarne la dolce vita, c’est la Fiat 500! C’est pourquoi nos rédacteurs, Isabelle et Michael, sont partis sillonner les rues de Zurich à bord de deux nouvelles Fiat 500e 100% électriques, à la recherche de la glace parfaite.

par
Isabelle Riederer

Il est samedi matin, peu avant midi. Le soleil tape et même le thermomètre aspire à un peu de fraîcheur. Nous sommes prêts à tester les glaciers de la ville de Zurich avec nos deux petites citadines électriques. Toutes deux ont une autonomie de 380 kilomètres et grâce à leurs dimensions compactes, la jungle urbaine ne pose aucun problème à cette adorable voiture culte. À vos marques, prêts, partez! Le rédacteur, Michael Lusk, s’empare du cabriolet blanc au toit bleu, tandis que l’édition spéciale Fiat 500 Red attend la rédactrice, Isabelle Riederer. Leur mission: trouver la glace qui sera en accord parfait avec chacune des voitures!

Douceurs fruitées

Ils n’ont aucun mal à trouver le premier glacier, Rosso Arancio, situé près du carrefour Stauffacher, en partie grâce au système d’infodivertissement moderne Uconnect 5 avec GPS, radio DAB+, Android Auto et Apple Car Play. Dans la jolie gelateria, la glace italienne est un véritable art. Le choix de parfums est immense: cela va des grands classiques comme la vanille et la fraise aux créations plus exotiques au nom de Dulche de leche et Millefiori en passant par la glace caramel au beurre salé ou encore chocolat vegan. Le parfum le plus en accord avec la Fiat 500e rouge est vite trouvé. En effet, la rafraîchissante glace à la groseille s’accorde à merveille avec la peinture rouge grenat de l’édition spéciale au profit de RED, une organisation internationale qui lutte notamment contre le sida et le coronavirus. La Fiat 500e blanche a, elle aussi, une glace qui lui ressemble sous la forme d’un cornet garni de Fior di latte (crème de lait).

Les designers de Fiat ont mis autant d’amour à concevoir la Cinquecento électrique que le glacier Rosso Arancio a mis dans la confection de ses glaces. On peut notamment citer la subtile la ligne d’horizon de Turin dans le compartiment de rangement situé au niveau du tableau de bord, qui abrite la station de charge sans fil Qi ou encore les poignées de portes électriques et les boutons de déverrouillage dans l'habitacle.

Ambiance dolce vita avec deux Fiat 500e 100% électriques flambant neuves. Le défi consiste à trouver la glace qui sera en parfait accord avec chacune des voitures.

Ambiance dolce vita avec deux Fiat 500e 100% électriques flambant neuves. Le défi consiste à trouver la glace qui sera en parfait accord avec chacune des voitures.

Isabelle Riederer, Michael Lusk
Premier arrêt chez Rosso Arancio, à proximité du croisement Stauffacher, à Zurich. C’est déjà un bon début, vu que la peinture de la citadine rouge est en parfait accord avec la devanture du glacier.

Premier arrêt chez Rosso Arancio, à proximité du croisement Stauffacher, à Zurich. C’est déjà un bon début, vu que la peinture de la citadine rouge est en parfait accord avec la devanture du glacier.

Isabelle Riederer, Michael Lusk
Le choix de parfums est énorme. La rédactrice, Isabelle Riederer, hésite entre un sorbet aux framboises et un sorbet aux groseilles.

Le choix de parfums est énorme. La rédactrice, Isabelle Riederer, hésite entre un sorbet aux framboises et un sorbet aux groseilles.

Isabelle Riederer, Michael Lusk

Décapotée à travers la ville

C’est parti pour la prochaine dégustation! Le binôme sillonne les rues de la ville. Entre-temps, Michael en a profité pour retirer le haut. Une simple pression sur un bouton permet d’ouvrir et de fermer la capote en quelques secondes. Il ne manque plus que la musique. À eux deux, ils font entendre aux passants l’intro du célèbre film de Federico Fellini «Amarcord», non pas par le biais des enceintes, mais de la voiture elle-même. Et oui, les voitures émettent l’air du classique cinématographique italien lorsqu’elles roulent à moins de 30 km/h.

Sur la Bruppacherplatz, en plein cœur de Zurich, se trouve la Gelateria di Berna. Glacier au statut de culte, elle se transforme en Mecque du plaisir pour les amateurs de glaces, par températures estivales. C’est le cas aujourd’hui! La file d’attente est longue et l’envie de manger quelque chose de frais est grande. C’est pourquoi Isabelle et Michael décident de se rendre chez le prochain glacier en vogue de la ville. Avec leur petite citadine électrique, ils filent en direction de la Langstrasse. Alors que les températures grimpent à l’extérieur, ils profitent de la climatisation, ce qui n’affecte en rien l’autonomie. Et même le trafic stop-and-go en ville est à leur avantage, vu que la récupération d’énergie permet de gagner quelques kilomètres d’autonomie.

Victoire de la licorne

Le glacier Tellhof est à portée de vue. Ici, seuls du lait, de la crème et des ingrédients frais entrent dans la composition des glaces. L’offre va des sorbets fruités aux parfums classiques comme la pistache et la vanille en passant par des créations insolites telles que la glace au gin. Le jeune homme derrière le comptoir propose à Michael un sorbet au citron vert surmonté d’une boule de glace bleue façon licorne, en parfait accord avec son cabriolet blanc à capote bleue! Isabelle a du mal à rivaliser avec sa glace au cassis, même si celle-ci est délicieuse au goût. La victoire revient à Michael et à sa création de glace de la Gelateria Tellhof.

Après toutes ces glaces, le moment serait bien choisi pour aller déguster une pizza ou des pâtes fraîches. Avec plus de 330 kilomètres, le binôme aurait encore suffisamment d’autonomie pour rouler jusqu’à Milan et, si un arrêt s’avérait nécessaire pour faire l’appoint, il ne leur faudrait qu’une demi-heure pour recharger leurs Fiat à 80%, grâce à la possibilité de recharge rapide.

Ton opinion

2 commentaires