Actualisé 21.12.2018 à 07:47

Bad Bunny

En s'associant à des stars, il en est devenu une aussi

Le chanteur portoricain Bad Bunny a réussi cette année deux coups de maître qui ont fait exploser sa carrière.

de
Julien Delafontaine
Bad Bunny ne passe pas inaperçu avec ses looks originaux.

Bad Bunny ne passe pas inaperçu avec ses looks originaux.

AFP/Ethan Miller

Repéré sur SoundCloud, Benito Antonio Martinez Ocasio, de son vrai nom, a mis moins de trois ans pour passer du statut de vedette en Amérique latine à celui de star internationale. Si l'artiste de 24 ans y est parvenu aussi rapidement, c'est grâce à deux collaborations très bien senties pour le business musical.

Bad Bunny s'est d'abord mis les Américains dans la poche en sortant en mai 2018 «I Like It», titre nominé aux Grammies réalisé avec la rappeuse new yorkaise Cardi B et le Colombien J Balvin. Quelques mois plus tard, il a conquis le reste de la planète avec «Mia». Le single a été extrêmement médiatisé puisque sur celui-ci Drake, recordman d'écoutes sur les plateformes de streaming, y chante pour la première fois en espagnol.

A noter que Bad Bunny est bien parti pour terminer 2018 avec un troisième titre au sommet. Le clip de «Solo de Mi», lancé le 15 décembre 2018, comptabilise déjà plus de 11 millions de vues sur YouTube. Dans «Solo de Mi», le Portoricain dénonce les violences domestiques. «Quand allons-nous donner de l'importance à ce qui compte vraiment? Nous ne voulons plus de mort. Respectez la femme, l'homme, votre prochain et la vie», a-t-il imploré ses fans sur les réseaux sociaux.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!