Addictions: En Suisse, 5,8% des enfants ont un parent qui boit trop

Publié

AddictionsEn Suisse, 5,8% des enfants ont un parent qui boit trop

Selon un rapport de l’Observatoire suisse de la santé, ces jeunes risquent à leur tour de développer des problèmes d’addiction à l’âge adulte.

5,8% des jeunes Suisses de moins de 15 ans vivent dans une famille où l’un des parents a une consommation d’alcool à risque. 

5,8% des jeunes Suisses de moins de 15 ans vivent dans une famille où l’un des parents a une consommation d’alcool à risque.

Hans Lucas via AFP

En Suisse, 5,8% des enfants de moins de 15 ans vivent dans une famille où l’un des parents a une consommation d’alcool à risque, selon un rapport publié mardi par l’Observatoire suisse de la santé (Obsan). D’après ce dernier, les enfants de ces familles risquent de développer des problèmes d’addiction à l’âge adulte.

Le rapport indique également que 31,3% des enfants grandissent dans un environnement où l’un des deux parents consomme chaque jour des produits contenant de la nicotine, comme le tabac ou les cigarettes électroniques. La part des enfants dont les parents consomment des drogues illégales (cannabis, cocaïne, héroïne), est elle de 1,8%, taux que l’Obsan juge faible.

L’addiction des achats compulsifs

Un second rapport concerne la prévalence des achats compulsifs en Suisse. L’Obsan considère qu’avec «le développement des offres d’achat en ligne et les nouvelles possibilités d’achat qui en découlent, c’est un nouvel aspect important qui a été intégré à notre système de monitorage».

Ces indicateurs font partie du système de monitorage des addictions et des maladies non transmissibles (MonAM) de l’Office fédéral de la santé. Il est développé sur mandat de ce dernier par l’Obsan.

(ATS/NXP)

Ton opinion