En toute logique, mais en demi-teinte
Actualisé

En toute logique, mais en demi-teinte

TENNIS – Roger Federer a franchi le cap du 1er tour de l'Open d'Australie en trois sets face à l'Allemand Björn Phau (ATP 82).

Le tenant du titre à Melbourne a remporté son match sur le score de 7-5 6-0 6-4. Le Bâlois fut pourtant loin de toucher au génie pour cueillir sa 30e victoire de rang depuis sa défaite devant Andy Murray au deuxième tour du Masters Series de Cincinnati le 15 août dernier. Pour une fois, le nombre de ses coups gagnants fut identique à celui de ses erreurs directes (29). Lâché par son service en début de rencontre, il s'est retrouvé à deux points de la perte du premier set, une mésaventure qui ne lui est plus arrivée dans un premier tour d'un tournoi du Grand Chelem depuis son match contre l'Argentin Jose Acasuso à New York en 2003.Mené 5-4 et 30-15 sur le service de Phau, Federer a su serrer sa garde au moment opportun. «Il n'est jamais agréable de voir votre adversaire servir pour le gain du set, concédait Federer. Mais, si je l'avais perdu, je n'aurais pas paniqué. Le match était encore long...» Mais le Bâlois n'a pas vraiment eu le temps d'avoir peur. Il revenait à 5-5 avant de gagner les neuf jeux suivants pour mener 7-5 6-0 1-0. Federer aura encore le temps de peaufiner ses réglages au deuxième tour en retrouvant le vétéran Jonas Bjorkman (34 ans, ATP 50), auquel il n'avait laissé que quatre jeux l'an dernier en demi-finales à Wimbledon (6-2 6-0 6-2). Pour Federer, les choses sérieuses devraient commencer vendredi avec un seizième de finale contre Mikhaïl Youzhny (No 25).

(si)

Ton opinion