Suisse: En venant à Lausanne, Nabilla s'expose à la prison
Actualisé

SuisseEn venant à Lausanne, Nabilla s'expose à la prison

La bimbo a annoncé sa présence dans la capitale vaudoise samedi. Le hic, c'est qu'elle n'a pas le droit de sortir de France. Ce voyage pourrait lui coûter sa liberté.

par
Caroline Gebhard
1 / 204
Malgré les rumeurs, la starlette ne participera pas à la septième saison de «Danse avec les stars» sur TF1.

Malgré les rumeurs, la starlette ne participera pas à la septième saison de «Danse avec les stars» sur TF1.

Citizenside/roland Macri
Juin 2016: Nabilla a provoqué un émeute à Besançon. Ses fans étaient trop hystériques. Du coup, la starlette a dû annuler sa séance de dédicaces.

Juin 2016: Nabilla a provoqué un émeute à Besançon. Ses fans étaient trop hystériques. Du coup, la starlette a dû annuler sa séance de dédicaces.

DR
Le 21 mai 2016, une cinquantaine de personnes attendait la venue de Nabilla et Thomas, à Lausanne.

Le 21 mai 2016, une cinquantaine de personnes attendait la venue de Nabilla et Thomas, à Lausanne.

François Melillo

C'est l'événement people du week-end à Lausanne. Samedi, les fans de Nabilla auront le privilège d'approcher leur idole sur la place de la Riponne. La starlette y est attendue pour une séance de dédicaces. Le problème, c'est qu'elle est placée sous contrôle judiciaire depuis qu'elle est sortie de prison, il y a un an, et qu'elle a l'interdiction de quitter le territoire français.

Si elle n'a rien à craindre en Suisse, la starlette pourrait avoir quelques soucis à son retour dans l'Hexagone. «Elle risque d'être convoquée par les services de police et la révocation de son contrôle judiciaire», indique le Parquet de Nanterre, qui a enquêté sur l'agression de son petit ami Thomas Vergara (lire l'encadré). Avant d'en arriver là, toute une procédure s'impose. Mais le danger est grand: «La révocation du contrôle judiciaire, c'est l'incarcération, et c'est ce à quoi elle s'expose.» Pour contourner le problème, la célèbre brune aurait pu demander une autorisation temporaire de quitter la France: impossible de savoir si elle lui aurait été accordée dans la mesure où elle n'a entamé aucune démarche dans ce sens.

Organisateur de l'événement lausannois, Nicola Scuderi n'avait pas eu vent de cette situation. Informé par «20 minutes», il balaie le problème d'un revers de la main: «Je viens d'avoir Thomas au téléphone. Il me dit que cette information est fausse et qu'elle a l'autorisation de passer la frontière.» Une réponse surprenante dans la mesure où Nabilla a également l'interdiction d'entrer en contact avec son compagnon Thomas Vergara. Interrogé, Me Martin Desrues, avocat de la bimbo, s'est contenté d'un «no comment».

Jugée l'an prochain pour deux agressions

Nabilla est accusée d'avoir poignardé son compagnon, Thomas Vergara, dans la nuit du 6 au 7 novembre 2014 dans un hôtel près de Paris. Le jeune homme a été hospitalisé durant quelques jours avant de pouvoir regagner son domicile. La bimbo, quant à elle, a été incarcérée durant cinq semaines avant d'être libérée, le 18 décembre 2014. Elle est depuis placée sous contrôle judiciaire. Lors de son procès, qui devrait avoir lieu l'an prochain, elle devra répondre de violences aggravées sur son petit ami. En plus de l'agression de novembre 2014, elle est soupçonnée d'avoir attaqué Thomas une première fois trois mois plus tôt.

Ton opinion