Hockey sur glace - Encore des tirs aux buts, mais cette fois Gottéron a perdu
Publié

Hockey sur glaceEncore des tirs aux buts, mais cette fois Gottéron a perdu

En l’espace de 24 heures, FR Gottéron et Zurich ont dû deux fois se séparer après les tirs aux buts (5-4 tab). Au Hallenstation, c’est Azevedo qui a eu le dernier mot.

par
Jean-Claude Schertenleib
(Zurich)
Patrick Geering (à droite) et les ZSC Lions ont fait tomber Samuel Walser et les Fribourgeois.

Patrick Geering (à droite) et les ZSC Lions ont fait tomber Samuel Walser et les Fribourgeois.

Martin Meienberger/freshfocus

A défaut de remonter le temps, l’espace de 24 heures, FR Gottéron et le ZSC ont fait un saut dans le futur. Oh, un futur pas si éloigné que cela, une histoire d’un peu plus de trois mois, le début des choses sérieuses. Ou des play-off, si vous préférez. Le début d’affrontements à répétition contre le même adversaire, de matches souvent serrés parce que, à force de se rencontrer, on finit par bien se connaître.

Ces dernières 24 heures ont bien été un avant-goût de cette période que tout le monde attend. Avec deux duels serrés à l’envi, équilibrés, avec ses bonnes choses (la rapidité des Fribourgeois sur le 2-3 concocté par Bykov (retour positif) et conclu par Jörg). Mais aussi des instants moins aboutis, que ce soit du côté de «Z» qui a pris la tête dès la 31e seconde avant de patiner trois fois après la marque, ou du côté fribourgeois, qui a plus subi dans le tiers intermédiaire, n’évitant pas trois pénalités mineures en l’espace de dix minutes. Et une nouvelle égalisation zurichoise, signée Krüger sur un caviar d’Azevedo.

Bykov, retour gagnant

3-3 aux deux tiers du match, 4-4 à la fin du temps réglementaire. Parce que, décidément, ces dernières 24 heures, ces deux équipes-là étaient inséparables. A l’habile déviation de Bykov (seul but de la soirée en power-play), Zurich allait répondre via le très efficace Azevedo, qui allait mystifier Furrer, avant de battre irrémédiablement Berra. Comme la veille, on était repartis pour cinq minutes de prolongation (Berra décisif sur Weber) et comme la veille encore, l’histoire allait se terminer après une séance de tirs aux buts.

Oui, un match – enfin, un double match – type play-off. Avec cette question qu’on est obligés de se poser: et si cet affrontement FR Gottéron – Zurich était tout simplement l’affiche de la future finale? Car on connaît le poids et les moyens de l’équipe de Rikard Grönborg, comme on apprécie la désormais sérénité de celle de Christian Dubé. Ce n’est encore qu’un scénario d’anticipation, bien sûr, car la route est encore longue et semée d’embûches. Mais quand même, de petites choses nous disent que...

Zurich – FR Gottéron tab 5-4 (2-3 1-0 1-1)

Hallenstation. 7901 spectateurs. Arbitres: MM. Piechaczek, Fluri; Wolf et Steenstra.

Buts: 1re (0’31) Weber (Andrighetto) 1-0, 7e Mottet (Desharnais) 1-1, 8e Schmid (Di Domenico) 1-2, 11e Baltisberger (Noreau) 2-2, 14e Jörg (Bykov) 2-3, 28e Krüger (Azevedo) 3-3, 53e Bykov (5 c 4) 3-4, 57e Azevedo (Furrer) 4-4.

Tirs aux buts: Mottet manque, Quenneville manque, Rossi manque, Hollenstein manque, Desharnais manque, Malgin manque, Di Domenico manque, Geering manque, Bykov manque, Azevedo 1-0.

Zurich: Waeber; Weber, Geering; Noreau, Marti; Trutmann, Baltisberger; Guebey; Hollenstein, Malgin, Andrighetto; Krüger, Azevedo, Quenneville; Baltisberger, Sigrist, Diem; Sopa, Backman, Marchand; Aeschlimann. Entraîneur: Grönborg.

FR Gottéron: Berra; Diaz, Jecker; Gunderson, Chavaillaz; Dufner, Furrer; Kamerzin; Marchon, Desharnais, Mottet; Rossi, Walser, Jörg; Brodin, Schmid, Di Domenico; Bougro, Haussener, Jobin; Bykov. Entraîneur: Dubé.

Pénalités: 4 x 2’ contre Zurich; 5 x 2’ contre FR Gottéron.

Notes: Zurich sans Riedi, Roe, Bodenmann, Morant et Pedretti (blessés), ni Schäppi (malade); FR Gottéron sans Sprunger et Sutter (blessés). 55’36: temps mort FR Gottéron.

Ton opinion

0 commentaires