Genève: Encore plus de légumes dans l'assiette des écoliers
Actualisé

GenèveEncore plus de légumes dans l'assiette des écoliers

La Ville souhaite que les restaurants scolaires mettent des plats végétariens en plus grand nombre au menu

par
David Ramseyer
Keystone/Hans Pennink

«Nous avons de plus en plus de demandes en ce sens, notamment de la part de parents d'élèves», assure la conseillère administrative Esther Alder. En marge de la rentrée des classes, ce lundi au bout du lac, la magistrate chargée des écoles souhaite que, durant cette année, chacun des 47 restaurants scolaires de la Ville propose un plat végétarien au moins une fois par semaine.

Une question de santé

La Municipalité n'est pas en mesure d'exiger une telle pratique, puisque les réfectoires sont autonomes, gérés par des associations. «Elles font d'ailleurs du très bon travail, proposent des menus équilibrés avec des produits locaux et certaines servent déjà des plats végétariens», relève Esther Alder. Mais celle-ci souhaite aller plus loin: «Pas seulement pour répondre aux nombreuses demandes, mais aussi pour des questions de santé et de développement durable.» A terme, la conseillère administrative rêve d'un repas végétarien au menu, chaque jour et dans tous les réfectoires de la Ville.

Des discussions ont déjà eu lieu avec la Fédération des cuisines et restaurants scolaires, notamment. Sur le principe, cette dernière se dit favorable au développement de l'offre végétarienne dans ses établissements. Mais son président Reinier Zoeteweij émet un bémol: «Offrir systématiquement deux menus quotidiens, durant toute la semaine, cela paraît difficile en raison du manque d'équipements et de personnel.» En Ville de Genève, les restaurants scolaires servent en moyenne plus de 5500 repas par jour.

Ton opinion