Vaud: Encore un festival estampillé «bikers» annulé par crainte d’éventuelles rixes
Publié

VaudEncore un festival estampillé «bikers» annulé par crainte d’éventuelles rixes

La commune de Payerne a retiré l’autorisation donnée au Newstock Festival, qui devait se tenir début août. Elle invoque une question de sécurité publique.

Les récents affrontements entre bandes de motards rivales, à Genève et à Berne, font une nouvelle victime dans l’agenda des manifestations romandes: la commune de Payerne vient d’annoncer qu’elle retirait l’autorisation délivrée au Newstock Festival, «pour des questions de sécurité publique», indique le site de «24 heures». Cet événement, qui devait se tenir du 5 au 7 août, offrait concerts, animations, stands et foodtrucks. Le Marché des bikers, prévu le 6 août, est lui aussi concerné par cette décision. Sur le site du festival, les organisateurs évoquaient un programme «destiné à tous, qui ravira autant les amateurs de bonne musique, les bikers, les nostalgiques de Woodstock, les jeunes talents en devenir et, bien sûr, les familles!»

Mais, dans cette énumération, c’est bien le mot «bikers» qui a incité les autorités payernoises à renoncer. Elles citent la fusillade, fin mai, opposant Hells Angels et Bandidos dans un bar genevois, puis les rixes entre bandes rivales qui se sont produites en marge d’un procès à Berne, pour justifier leur décision, soulignant ne pas vouloir prendre le moindre risque lié à des événements, quels qu’ils soient, se déroulant dans la commune. Il y a quinze jours, la commune d’Ayent (VS) avait avancé les mêmes arguments pour elle aussi retirer l’autorisation qu’elle avait délivrée à l’Alpes Biker Show, qui devait se tenir fin août à Anzère.

(jfz)

Ton opinion

24 commentaires