Actualisé 14.12.2008 à 15:22

Saut à skiEncore un podium pour Ammann

Simon Ammann est bel et bien le meilleur sauteur à skis du monde à l'heure actuelle.

A Pragelato (It), le Saint-Gallois a remporté samedi son troisième concours de la saison grâce à un deuxième saut stratosphérique à 144 mètres et a terminé au deuxième rang de l'épreuve dominicale. Il conforte ainsi sa première place au classement de la Coupe du monde.

Le planeur du Toggenburg a réalisé samedi la plus longue distance de chacune des deux manches pour cueillir son premier succès en Coupe du monde hors des pays nordiques. Jusqu'ici, il ne s'était en effet imposé qu'en Norvège et en Finlande. En Italie, il glane ainsi son sixième succès en carrière.

Atterrissage périlleux

Une petite erreur à la réception du premier envol l'a contraint de céder la place de leader à l'Autrichien Gregor Schlierenzauer. Il s'est parfaitement rattrapé avec son deuxième essai qui mettait tout le monde d'accord. Ammann s'empare du même coup du record du tremplin, comme six jours plus tôt à Trondheim.

«Tout était si facile, si fluide. Simplement magnifique», remarquait celui qui a fendu la purée de pois italienne pour se poser à un endroit où la déclivité était presque inexistante. L'approximation de son atterrissage a d'ailleurs failli lui coûter cher. Schlierenzauer, qui est allé moins loin, a été crédité de notes de style bien supérieures. Toutefois, «Schlieri» est resté à près de deux points d'Ammann, soit un écart d'environ un mètre.

Yumoto sort du brouillard

Dimanche, Fumihisa Yumoto a profité des circonstances pour devancer Ammann de 1,2 point et le Norvégien Johan Remen Evensen de 4,8 points. Le Japonais a en effet bénéficié de meilleures conditions météorologiques que ses dauphins au moment de s'élancer. Puis, il a pu compter sur les caprices du temps qui ont contraint le jury à annuler la manche finale afin de préserver les sauteurs de tout risque inutile.

Yumoto a ainsi décroché sa première victoire en Coupe du monde dans un concours, il est vrai, amputé de moitié. Pour sûr, ce succès dans l'élite, que le Japon attendait depuis près de trois ans, restera un souvenir particulier pour ce sauteur dont le meilleur résultat avait été une 8e place à Kuusamo (Fin) à la fin du mois de novembre.

Morgenstern à la peine

Au classement général de la Coupe du monde, Simon Ammann est leader avec 75 points d'avance sur Gregor Schlierenzauer, deuxième et quatrième à Pragelato. Le prodige finlandais Ville Larinto, qui a pris les 3e et 38e rangs, est déjà relégué à 120 points. Le duo Ammann/Schlierenzauer devrait faire un long cavalier seul durant la saison tant les deux sauteurs semblent planer dans une autre catégorie.

Thomas Morgenstern, vainqueur de la dernière Coupe du monde, semble avoir de la peine à remettre la machine en route. L'Autrichien a en effet terminé 12e samedi et 19e le lendemain. Il voit déjà la tête du classement s'envoler. Avec 174 points à son compteur, le champion olympique 2006 sur ces mêmes installations de Pragelato compte désormais 251 points de retard sur Ammann.

Küttel quitte le top-ten

En regain de forme lors du deuxième concours de Trondheim, Andreas Küttel s'est à nouveau fait plus discret. En retrait sur les deux envols samedi, le Schwytzois a terminé à une modeste 13e place. Son 14e rang acquis dimanche ne lui a pas permis de se maintenir dans le cercle très fermé des dix meilleurs sauteurs du monde.

Pragelato (It). Coupe du monde (1 seule manche comptabilisée): 1. Fumihisa Yumoto (Jap) 114,8 points (126 m). 2. Simon Ammann (S) 113,6 (124,5). 3. Johan Remen Evensen (Nor) 110,3 (123,5). 4. Gregor Schlierenzauer (Aut) 106,5 (122,5). 5. Harri Olli (Fin) 106,2 (121,5). 6. Noriaki Kasai (Jap) 103,4 (120,5). Puis: 14. Andreas Küttel (S) 92,5 (115).

Classement de la Coupe du monde (5/28): 1. Ammann 425 points. 2. Schlierenzauer 350. 3. Larinto 205. 4. Loitzl 199. 5. Morgenstern 174. 6. Yumoto et Evensen 144. 8. Matti Hautamäki 140. 9. Anders Bardal (No) 140. 10. Olli 123. Puis: 11. Küttel 121. (si)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!