«Green Lantern»: Encore un superhéros qui rend vert de rage
Actualisé

«Green Lantern»Encore un superhéros qui rend vert de rage

L'adaptation au ciné de la BD «Green Lantern» n'apporte pas de sang neuf à ce type de personnage.

par
ffe

Il s'appelle Hal Jordan. Pilote d'essai aussi intrépide qu'indiscipliné, il a été choisi par le rescapé d'une confrérie de guerriers extraterrestres pour maintenir l'ordre intergalactique. Une bague magique au doigt, Hal se voit doté de superpouvoirs qu'il doit apprendre à maîtriser s'il veut accomplir sa mission. Surtout que l'ennemi qu'il doit combattre n'est autre que la Peur en personne, celle-là même qui tenaille Hal depuis son enfance. Car malgré son beau costume, Hal n'est qu'un humain.

Un air de déjà-vu

Humain? Plutôt l'incarnation d'un cliché, énième quidam choisi par une force qui le dépasse pour sauver l'univers, dût-il ­y sacrifier l'amour de sa dulcinée. Alors qu'on peut décemment se demander si l'on n'a pas atteint la ­saturation du nombre de superhéros de BD adaptés sur grand écran, on apprend que «Green ­Lantern 2» serait déjà dans le pipeline. Gloups!

«Green Lantern»

De Martin Campbell. Avec Ryan ­Reynolds, Blake Lively, Peter Sarsgaard.

Sortie le 3 août 2011.

*

Ton opinion