Football: Encore une plainte autour de Ronaldo?

Actualisé

FootballEncore une plainte autour de Ronaldo?

Les fans coréens n'ont pas apprécié l'absence du Portugais lors d'un match amical à Séoul. Ils pourraient porter plainte contre l'organisateur.

par
Sport-Center
Keystone

La semaine dernière, la Juventus a disputé un match amical à Séoul contre une sélection des meilleurs joueurs de la K-League, le championnat coréen. A cette occasion, Cristiano Ronaldo était attendu comme le messie par 65000 spectateurs. Les billets pour la rencontre se sont arrachés en moins de trois heures, tandis que les billets VIP coûtant plus de 330 dollars sont partis en un quart d'heure. Selon les spots publicitaires, la présence de Cristiano Ronaldo pour «au moins 45 minutes» était assurée.

Problème? Le Portugais, dont la dernière visite en Corée remontait à 2007, n'a pas joué la moindre seconde en prétextant une trop grande fatigue. De quoi provoquer la colère des fans s'estimant lésés. Un cabinet d'avocats a été mandaté pour lancer une procédure contre l'organisateur de la rencontre, The Fasta Inc. «Ils ont profité de la publicité pour vendre le match et dans celle-ci, ils ont promis la présence de Ronaldo, ont écrit les avocats Yu Hyung-bin et Kim Hun-ki du cabinat MyungAn. L'annulation abrupte de la présence de Ronaldo lors d'une séance d'autographes, le retard du coup d'envoi à cause de la lenteur de la Juventus ainsi que le buffet à plus de 330 dollars sans tables ni chaises sont problématiques également.» Ce dernier point faisait parti du package VIP.

Selon les écrits du cabinet, les spectateurs lésés doivent demander un dédommagement. L'organisateur s'est défendu en arguant ne pas être au courant de l'absence de Cristiano Ronaldo. «Nous avons fait plusieurs demandes au club, mais celles-ci ont été ignorées», ont regretté les porte-paroles de The Fasta. Selon ces derniers, la Juventus pourrait être pénalisée pour cette absence. Le club turinois avait reçu près de trois millions de francs pour participer à cette rencontre amicale. Des officiels de la Juventus sont attendus cette semaine pour tenter d'éteindre le début d'incendie. «J'ai parlé avec un manager de la Juventus, a expliqué Robin Jang, CEO de The Fasta Inc. Il s'est excusé et a admis que tout était de leur faute.»

Depuis, Cristiano Ronaldo a été très critiqué par ses fans coréens pour avoir posté une photo de lui sur les réseaux sociaux en train de courir sur un tapis roulant avec la mention «Cela fait du bien d'être de retour à la maison». Il est vrai que le timing n'avait rien d'idéal. Depuis cet épisode, ses publications sont systématiquement commentées par nombre de Coréens mécontents.

Ton opinion