Actualisé 27.03.2008 à 05:16

Endeavour atterrit après 16 jours dans l'espace

La navette spatiale américaine Endeavour a atterri sans encombre mercredi soir à Cap Canaveral après une mission de seize jours dans l'espace.

Elle a livré à l'ISS le premier élément du laboratoire japonais Kibo et le robot canadien géant Dextre.

Le temps s'est couvert dans la soirée sur le centre spatial Kennedy , obligeant la Nasa à abandonner une première opportunité d'atterrissage vers 19h00 locales. Mais les conditions météo se sont stabilisées et les roues de l'orbiteur ont touché terre à 20h39 locales (01h39 jeudi, heure suisse).

«Bienvenue Endeavour», a dit peu après l'atterrissage Jim Dutton du Centre de contrôle de Houston, répétant la même chose en japonais à l'adresse de l'astronaute nippon Takao Doi et en français pour le spationaute français Léopold Eyharts. «Félicitations à toute l'équipe» pour la mission, a ajouté Jim Dutton.

De nuit

Il s'agit du premier atterrissage de nuit depuis septembre 2006 et du 22e dans l'histoire du programme. Endeavour avait commencé sa descente une heure auparavant, après que le commandant de bord Dominic Gorie eut allumé les deux petits moteurs orbitaux de la navette pendant 2h45 minutes pour la freiner de quelque 250 kilomètres/heure. Sa vitesse était de 25 fois celle du son, soit plus de 27.000 km/h.

L'orbiteur a alors amorcé le grand plongeon de 65 minutes vers la Floride. La température sur le nez et les bords d'attaque des ailes a atteint par endroits plus de 1500 degrés Celsius sous l'effet du frottement sur les couches denses de l'atmosphère qui se font sentir à partir de 130 kilomètres d'altitude et à 8000 km de la Floride.

L'orbiteur a fait son approche par l'océan Pacifique, survolant la péninsule du Yucatan, puis le Golfe du Mexique avant de poursuivre sa route et d'atteindre la Floride. L'arrivée de la navette a été annoncée par un double bang sonique.

Mission bien remplie

Cette mission réussie aura vu l'assemblage d'un robot canadien facilitant la maintenance de l'ISS et la livraison du premier des trois éléments du laboratoire japonais Kibo. Dominic Gorie avait qualifié dimanche le bilan de la mission d'»impressionnant». «Toutes les sorties orbitales comme les opérations robotiques ont été un succès», a-t-il dit.

La navette a également raccompagné le spationaute français Leopold Eyharts, qui a passé sept semaines dans l'ISS pour superviser la livraison du laboratoire européen Columbus en février dernier.

Trois missions cette année

La Nasa espère mener trois autres missions vers l'ISS cette année ainsi qu'une mission de réparation du téléscope Hubble. La Nasa prévoit encore dix vols pour achever l'ISS d'ici le 30 septembre 2010, date de mise en retraite de ses trois navettes.

Leopold Eyharts a été remplacé par l'astronaute américain Garrett Reisman, qui restera dans l'ISS jusqu'à l'arrivée de la navette Discovery à la fin du mois de mai, avec le reste du laboratoire Kibo dans sa soute.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!