22.11.2020 à 14:20

Moto2Enea Bastianini a su gérer son affaire

En arrivant à Portimão avec 14 points d’avance sur Sam Lowes et 18 sur Luca Marini, l’Italien Enea Bastianini savait qu’il avait son destin mondial entre les mains. Il n’a pas commis d’erreur.

von
Jean-Claude Schertenleib
L’italien Enea Bastianini peut se réjouir: il est sacré en Moto2 et passera l’an prochain en MotoGP.

L’italien Enea Bastianini peut se réjouir: il est sacré en Moto2 et passera l’an prochain en MotoGP.

AFP

On retiendra de cette dernière course Moto2 de la saison plusieurs choses: premièrement, la première victoire en GP de l’Australien Remy Gardner, le fils de l’ancien champion du monde 500, Wayne. Ensuite, le comportement de Luca Marini et, plus encore, la résistance face à la douleur de Sam Lowes, qui a tenu la distance et qui monte sur la troisième marche du podium.

Et, bien sûr, l’essentiel: l’Italien Enea Bastianini est champion du monde Moto2 2020. On le retrouvera l’an prochain en MotoGP aux côtés de son premier dauphin, Luca Marini. Bastianini, placé dans le bon peloton d’entrée de cause, ne s’est jamais énervé, malgré les attaques de Bezzecchi (l’équipier de Marini) et celles de Fernandez (le voisin de stand de Lowes); finalement cinquième, le numéro 33 – «parce que je suis monté pour la première fois sur une moto à l’âge de 3 ans et 3 mois», dit-il – succède ainsi à Alex Marquez au palmarès.

Les deux pilotes suisses en lice ne terminent pas dans les points. Thomas Lüthi s’est battu une grande partie de la course avec Aron Canet pour la quinzième place (il termine seizième), alors que Dominique Aegerter, après un bon départ, doit se contenter du vingtième rang, après avoir connu des soucis techniques.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
1 commentaire
L'espace commentaires a été desactivé

Bernard

22.11.2020 à 14:41

Quelle course bravo!