France: Enervé, Bernard Tapie quitte le studio d'Europe 1
Actualisé

FranceEnervé, Bernard Tapie quitte le studio d'Europe 1

L'homme d'affaires, interviewé en direct sur Europe 1 sur l'arbitrage Adidas, s'est énervé des questions du journaliste Thomas Sotto. Il a quitté le studio en coupant court à l'interview.

A 7h45, heure prévue de l'interview, Bernard Tapie a quitté une première fois le studio, en colère contre le lancement de l'interview évoquant uniquement cet arbitrage ainsi que la convocation de Claude Guéant, ex-secrétaire général de l'Elysée. Il est revenu à 8h54, où il a accepté de répondre aux questions de Thomas Sotto, mais s'est de nouveau agacé des questions posées et a quitté le studio vers 9h02.

Il a accusé le journaliste de vouloir «touiller la merde», d'omettre de parler des décisions de justice qui lui étaient favorables et de ne «rien connaître à cette affaire». «Ce sont les magistrats qui font la loi, pas les journalistes, les magistrats n'écoutent pas et ne lisent pas vos inepties», a-t-il lancé, avant de donner deux petites tapes sur la tête de Thomas Sotto, peut-on voir sur la vidéo mise en ligne par Europe 1.

En partant, il a aussi répété avoir rencontré «17 fois» Nicolas Sarkozy entre 2004 et 2013. Mais il a réaffirmé que ce dernier n'était pas intervenu dans la décision d'arbitrage rendue en 2008 car il «n'avait pas ce pouvoir».

Cette sentence d'arbitrage controversée avait octroyé quelque 400 millions d'euros à Bernard Tapie, dont 45 millions au titre du préjudice moral, pour mettre un terme au long conflit entre l'homme d'affaires et le Crédit Lyonnais --aujourd'hui rebaptisé LCL et filiale de Crédit Agricole-- sur la revente d'Adidas. (ats)

Ton opinion