Stéphane Bern: «Enfant, j'ai été battu tous les jours»
Actualisé

Stéphane Bern«Enfant, j'ai été battu tous les jours»

L'animateur franco-luxembourgeois s'est longuement confié sur son enfance dans une interview poignante au «Point».

par
fr
Stéphane Bern parle de son enfance dans un entretien. (photo: AFP)

Stéphane Bern parle de son enfance dans un entretien. (photo: AFP)

De très bonnes manières, un attachement sans faille au Luxembourg et une passion pour les têtes couronnées. On sait finalement peu de choses sur Stéphane Bern. Dans une interview accordée au magazine français «Le Point», l'animateur franco-luxembourgeois lève le voile sur son passé. Un témoignage loin des dorures et autres contes de fées qu'il aime à raconter dans ses émissions télé.

Stéphane Bern y confie ainsi avoir été maltraité par sa mère. «Mon père m'a reproché de raconter que ma mère me frappait. «On dirait que tu étais un enfant battu», m'a-t-il dit. J'ai répondu: «Ecoute, papa, j'ai été battu tous les jours. Tous les jours, je me prenais une torgnole»». Malgré cela, l'animateur garde le sourire et surtout une grande admiration pour celle qu'il appelle son «bourreau». «J'ai une adoration pour ma mère. J'aimais mon bourreau. Elle était aimante», explique-t-il.

Dans cet entretien, il a également affirmé être contre la gestation pour autrui (GPA). Selon lui, un enfant «a besoin d'un papa et d'une maman». À l'époque du débat sur le mariage pour tous en France, l'animateur, pourtant ouvertement gay, avait surpris en disant ne pas comprendre pourquoi les homosexuels se battaient pour se marier. Enfin, il revient sur son attachement pour le Luxembourg, pays de ses grands-parents et dont il a la nationalité. «Le Point» explique que le Luxembourg lui ressemble d'ailleurs un peu: «Un petit pays baroque moqué par ses voisins et qui puise ses racines dans l'Histoire». (fr/20 minutes)

Ton opinion