Eve Angeli: «Enfant, je voulais qu'on m'appelle Simon»
Actualisé

Eve Angeli«Enfant, je voulais qu'on m'appelle Simon»

Venue inaugurer le championnat suisse de billes sur sable dans un centre commercial du bord du Léman, la chanteuse a fait quelques confidences sur son enfance.

par
Julienne Farine

Moins à l'aise sur un parcours en sable que sur une scène, la chanteuse française avait pourtant toutes les chances de l'emporter, hier, face à ses trois adversaires d'un jour. Véritable garçon manqué quand elle était petite, Eve a joué aux billes dans la cour de récré à plusieurs reprises.

La fillette aimait tellement les divertissements masculins qu'elle voulait devenir un petit gars. Elle avait alors 6 ans. «Gamine, j'ai carrément demandé à mes parents de m'appeler Simon. Ce n'était pas loin d'un dédoublement de la personnalité», a confié la blonde de 33 ans, dont le vrai prénom est Vanessa. Ses parents ont refusé d'exaucer son vœu et à l'âge de 10 ans, Eve s'est mise à jouer à la poupée et à trouver les filles intéressantes.

Arrivés en Suisse romande lundi, Eve et son mari, Michel, adorent notre pays. «Ce matin en nous levant, nous nous sommes dit que nous pourrions venir habiter ici. Nous avons eu un coup de cœur.» Amoureuse de la nature, elle trouve que les Suisses sont accueillants et zen alors que ses compatriotes sont moroses et agressifs.

«De plus, tout est bon enfant chez vous. Ça me va bien, parce que je suis une éternelle gosse», a-t-elle plaisanté, une bille à la main. La jeune femme adore aussi le côté «Heidi, montagnes et verdure». Néanmoins, la mer lui manquerait si elle s'installait de ce côté-ci de la frontière. «Ça reste des délires. On se dit qu'on a envie de déménager. Ça ne veut pas dire qu'on a les moyens de tout plaquer.»

Ton opinion