Actualisé 21.10.2015 à 10:16

Australie

Enfant trouvée dans une valise: affaire relancée

Une mystérieuse affaire de meurtre a connu un tournant, en Australie, après la découverte de la dépouille d'une enfant, retrouvée cinq ans après celle de sa mère.

La police australienne a annoncé mercredi que le squelette d'un jeune enfant retrouvé il y a quelques mois dans une valise était celui de la fille d'une femme dont les ossements avaient été retrouvés à 1100 kilomètres de là il y a cinq ans. Il s'agit d'une découverte susceptible de faire avancer l'enquête sur ces affaires restées jusque-là mystérieuses, a expliqué la police, ajoutant que la mère et la fille avaient été victimes de «morts violentes et délibérées».

La femme avait été baptisée «Ange» par les policiers, car son squelette était vêtu d'un T-shirt où figurait la mention «Angélique». Il s'agit d'une mère célibataire née en 1988, présentée comme Karlie Jade Pearce-Stevenson.

Sa dépouille avait été découverte en 2010 dans la forêt de Belanglo, dans l'Etat de Nouvelle-Galles-du-Sud, un endroit bien connu en Australie depuis que les corps de sept routards y avaient été enterrés dans les années 1990 par un tueur en série.

«Crimes choquants»

Les restes de l'enfant, Khandalyce Kiara Pearce, née en 2006, avaient été retrouvés en juillet par un passant dans une valise près d'une autoroute à Wynarka, bourgade située à environ 130 km au sud-est d'Adélaïde, en Australie-Méridionale.

«Il s'agit de crimes choquants, inimaginables. Une nouvelle famille est déchirée et dévastée», a déclaré le commissaire Des Bray aux journalistes à Adélaïde. «Ceux qui sont responsables de ce crime sont des malfaisants qui doivent être appréhendés rapidement afin de répondre de leurs actes.»

Les deux victimes sont originaires d'Alice Springs, localité reculée du centre de l'Australie, à environ 1700 km au nord de Wynarka et 2600 km au nord-ouest de la forêt de Belanglo. La dernière fois qu'elles ont été vues, c'était sur une autoroute d'Australie-Méridionale en 2008.

Il est «prématuré» d'évoquer des suspects, ont dit les enquêteurs, excluant toutefois la piste familiale. Cette affaire n'a aucun lien avec le tueur en série de Belanglo, Ivan Milat.

Une «aiguille dans une botte de foin»

La mère de Karlie Jade Pearce-Stevenson, décédée depuis, avait signalé la disparition de sa fille en 2009. Elle avait retiré son signalement six jours plus tard, expliquant que sa fille «se portait bien», mais qu'elle «ne voulait pas de contact avec sa famille», a dit le commissaire Mick Willing à la presse à Sydney. Ce sont deux appels à un numéro spécialement mis en place par la police qui ont permis cette avancée.

«Au début, on cherchait une aiguille dans une botte de foin, mais on ne savait pas où se trouvait la botte de foin, a lancé le commissaire Bray. Maintenant, on a la botte de foin, je pense qu'on va résoudre l'affaire, mais il reste encore beaucoup de travail à faire». (nxp/afp)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!