Hôpital cantonal de Lucerne: Enfants malades déplacés à cause d'un champignon
Actualisé

Hôpital cantonal de LucerneEnfants malades déplacés à cause d'un champignon

Deux bambins, hospitalisés à Lucerne, ont dû être transférés dans un hôpital situé hors du canton. Des spores fongiques ont été retrouvées dans les conduites d'aération de leur chambre.

par
sam/ofu

«Nous ne voulions prendre aucun risque.» Marco Rossi, médecin-chef en infectiologie et hygiène hospitalière de l'Hôpital cantonal de Lucerne, a expliqué vendredi pourquoi deux enfants, gravement malades, ont dû être transférés fin août dans un établissement situé hors du canton. Interrogé par la «Neue Luzerner Zeitung», il a confirmé que des spores fongiques ont été retrouvées dans les conduites d'aération de leur chambre d'isolement.

La section pédiatrique de l'Hôpital cantonal de Lucerne compte au total quatre chambres d'isolement. Elles sont destinées aux bambins souffrant de maladies graves telles que la leucémie. «Ces enfants nécessitent un environnement sans germes», précise Marco Rossi en ajoutant: «Si ces patients respirent de l'air infecté par un champignon, ils risquent d'attraper une pneumonie fongique, ce qui peut causer la mort dans le pire des cas.»

«Cette situation n'est plus tolérable»

Le médecin-chef avoue que les systèmes d'aération des quatre chambres d'isolement sont relativement vieux. Avant de les changer, la direction de l'hôpital a décidé, dans un premier temps, d'isoler davantage les portes et les fenêtres pour éviter toute pénétration de spores fongiques.

De son côté, le parlement lucernois espère que le projet d'un nouvel hôpital pour enfants aboutira bientôt. L'hôpital cantonal avait annoncé l'an dernier que l'ouverture du nouvel établissement était prévue pour 2020. Pour l'élue Michèle Graber (Verts'libéraux), les choses n'avancent pas assez rapidement. «L'hôpital pour enfants est dans un état désolant. Cette situation n'est plus tolérable», a-t-elle raconté à la «Neue Luzerner Zeitung».

Ton opinion