22.01.2020 à 16:04

718 Boxster et Cayman GTS 4.0Enfin à nouveau du vrai Porsche!

Avec la variante GTS des 718, Porsche refait palpiter le cœur de ses fans.

von
age
22.1.2020
Enfin à nouveau du Porsche! Avec l'arrivée de la variante GTS de la Boxster et de la Cayman en mars prochain, on retrouvera le bon vieux rugissement du moteur six cylindres à l'arrière des sièges.

Enfin à nouveau du Porsche! Avec l'arrivée de la variante GTS de la Boxster et de la Cayman en mars prochain, on retrouvera le bon vieux rugissement du moteur six cylindres à l'arrière des sièges.

Thomas Strogalski
Le moteur est celui des modèles de collection extravertis Boxster Spyder et Cayman GT4.

Le moteur est celui des modèles de collection extravertis Boxster Spyder et Cayman GT4.

Thomas Strogalski

Puissants, rapides et en partie économiques. S'il n'y a, en théorie, rien à redire aux moteurs quatre cylindres des Porsche Boxster et Cayman, les moteurs deux litres, qui confèrent aux sportives deux-places des allures de vieux coucous, laissent quelque peu à désirer pour du Porsche. Pas étonnant que les clients préfèrent plutôt investir dans une Audi TT dont le moteur en jette. Loin d'avoir dit son dernier mot, Porsche a décidé de ressortir les modèles 718. Non seulement la variante GTS de la Boxster et de la Cayman sera disponible dès mars à partir de 83'969 euros, respectivement 81'926 euros, mais on retrouvera aussi le bon vieux rugissement du moteur six cylindres à l'arrière des sièges.

Le moteur de la Cayman GT4

Le moteur est celui des modèles de collection extravertis Boxster Spyder et Cayman GT4, qui coûtent 10'000 euros plus cher et ne demandent qu'à attirer tous les regards. Certes, la GTS est, elle aussi, légèrement plus extravertie avec ses traditionnelles pièces de montage foncées, mais elle fait preuve d'une certaine réserve par rapport à la Spyder et à la GT4.

Mais l'habit ne fait assurément pas le moine. Car, si le glas avait sonné pour le moteur quatre cylindres de 2,5 litres, à bout de souffle, qu'un turbo avait certes aidé à atteindre les 365 ch, sans pour autant lui donner plus de caractère, on retrouve désormais un six cylindres de quatre litres à l'arrière. Exit le turbo. On mise désormais uniquement sur la puissance du nombre de tours qui ne commence à fléchir que bien au-delà de 7'000 tours/minute.

Le fait que les modèles haut de gamme affichent 20 ch de moins sur la carte grise devrait à peine être perceptible. Car, les 400 chevaux sous le pied devraient largement avoir de quoi procurer quelques palpitations aux fans de Porsche. D'autant plus que les performances sont comparables à celles de la 911. Les bi-places atteignent les 100km/h en à peine 4,5 secondes. À plein régime, ils vont même flirter avec la barre des 300km/h, avec des pointes à 293 km/h.

Robustesse et lignes élégantes

Comme à l'accoutumée, le moteur plus puissant est accompagné d'un train de roulement plus serré avec deux centimètres de garde au sol en moins et un centre de gravité plus bas, ainsi qu'un dispositif de blocage du différentiel arrière mécanique. Par ailleurs, la marque allemande a également légèrement revu l'équipement, notamment avec des sièges et un pot d'échappement sport sur les modèles standard de série.

Qui dit augmentation du nombre de cylindres, dit naturellement augmentation du prix. Mais quand on aime, on ne compte pas. Quand bien même, les modèles GTS ne sont pas un mauvais choix. Car, contrairement aux moteurs turbos quatre cylindres, la performance des six cylindres, même d'occasion, devrait être similaire à celle de la 911, tout en bénéficiant de prix stables.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!