15.06.2020 à 22:46

LausanneEngagé pour garder le CIO, il le plume

Au lieu de surveiller le site, il a profité de son service pour se fournir en meubles et matériel électronique.

de
Christian Humbert
L’homme avait été engagé pour surveiller le siège du Comité international olympique au bord du Léman.

L’homme avait été engagé pour surveiller le siège du Comité international olympique au bord du Léman.

KEYSTONE

Un agent Protectas chargé de la sécurité du Comité international olympique (CIO) a volé l’institution qu’il devait protéger. L’affaire remonte à mars 2019. Ce célibataire français de 36 ans était chargé de la surveillance nocturne du siège du bâtiment au bord du Léman quand il lui a pris l’idée de se servir. Il a discrètement emporté du «mobilier de luxe» et des appareils électroniques d’une valeur de 22’184 francs.

Sa première intention était de conserver les biens volés pour équiper son nouvel appartement lausannois. Puis, il a décidé de les vendre à son profit. Il a été pincé. Il vient d’être condamné pour vol par métier à 150 jours-amende à 30 francs avec sursis de trois ans et à 900 francs. La question de son expulsion n'a pas été abordée. Il a perdu son poste. 

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!