Société - EnjoyPhoenix: une photo de ses fesses pour la bonne cause
Marie Lopez, dite EnjoyPhoenix, est suivie par 3,67 millions d’abonnés sur YouTube.

Marie Lopez, dite EnjoyPhoenix, est suivie par 3,67 millions d’abonnés sur YouTube.

Instagram/Enjoyphoenix
Publié

SociétéEnjoyPhoenix: une photo de ses fesses pour la bonne cause

La youtubeuse française dévoile ses vergetures dans un post Instagram pour prôner le Body Positive.

par
Camille Pagella

«Je me suis dit que, quitte à poster une photo de mon cul sur Insta, autant que ce soit pour la bonne cause», voilà les premières lignes de la légende de l’une des dernières photos postées sur Instagram par l’influenceuse française Marie Lopez alias EnjoyPhoenix.

En vacances sur l’île espagnole d’Ibiza avec son compagnon, le DJ belge Henri PFR, la youtubeuse, âgée de 26 ans, se dévoile. Le but? Décomplexer les femmes. Les vergetures sont des stries ressemblant à de petites cicatrices de la peau et résultant d’un déchirement du derme profond (situé entre l’épiderme et l’hypoderme). Elles apparaissent le plus souvent sur les fesses, les cuisses et le ventre et ont de multiples causes mais sont principalement liées à des variations de poids, de taille, à la grossesse ou à une instabilité hormonale lors de la puberté. Malgré le fait qu’elles touchent une grande partie de la population (environ 80% des femmes), les vergetures continuent d’être jugées inesthétiques selon les standards de beauté actuels et de complexer des millions de femmes.

Une influenceuse engagée

Ce n’est pas la première fois que Marie Lopez prône le Body Positive. Il y a un peu plus d’un an, la jeune femme postait une photo de son visage sans maquillage. Celle qui souffre d’acné hormonale et de rosacée (maladie inflammatoire chronique de la peau) expliquait la difficulté qu’elle rencontrait au quotidien dans l’acceptation de la maladie et souhaitait faire passer un message plein de bienveillance à ses cinq millions de followers. «Je ne le dirais jamais assez, mais ne vous comparez pas à ce que vous voyez sur les réseaux, tous les corps sont OK et tous les corps sont normaux.»

Ton opinion

0 commentaires