Fort danger d’avalanches : Énorme coulée aux Diablerets, une partie des Alpes en alerte maximale
Publié

Fort danger d’avalanches Énorme coulée aux Diablerets, une partie des Alpes en alerte maximale

Une très grande partie de la Suisse est sous la menace d’un danger d'avalanches fort, voire très fort. Selon les experts, il n’est même plus question de penser aux sports d’hiver.

par
Sophie Zuber

Une avalanche spectaculaire est descendue jeudi aux Diablerets (VD), aux alentours de midi. Selon un habitué de la station, la coulée est partie du cirque de Creux de Champ, au pied d’un des sommets entourant la station. Contrairement à ce que laissent supposer les images vidéo (à voir ci-dessus), la coulée n'a pas atteint la station. Seul l'aérosol accompagnant l’avalanche a recouvert le village. La police cantonale vaudoise a confirmé l’incident, qui n’aurait a priori pas fait de blessé.

Cette énorme coulée de neige vient illustrer la menace qui plane sur une grande partie du pays. Les grandes quantités de neige fraîche qui sont tombées ces derniers jours ont considérablement augmenté le danger d’avalanches dans le Valais et en Suisse centrale. Ainsi, le danger de niveau 4 (fort) a été annoncé jeudi 28 janvier, notamment dans les régions d’Aigle-Leysin (VD), de Conthey-Fully (VS), de Gstaad (BE), de Martigny-du Val de Bagnes -Verbier (VS), de Montana (VS), de Monthey-Val d'Illiez (VS), du Pays d'Enhaut (VD), du Val d'Anniviers (VS) et du Val d'Hérens (VS).

Certaines régions sont même passées jeudi matin en degré 5 (très fort), soit le niveau d’alerte maximal. «Nous ne sommes plus dans une dynamique récréative qui consiste à dire qu’il faut faire attention lors de la pratique des sports d’hiver. D’ailleurs, dans ces régions, le ski n’est pratiquement plus possible», explique Pierre Huguenin, responsable de l’antenne valaisanne de l’Institut pour l’étude de la neige et des avalanches (SLF).

Un danger aussi élevé est très rare.

Pierre Huguenin, responsable de l’antenne valaisanne de l’Institut pour l’étude de la neige et des avalanches (SLF)

«Certaines communes sont en alerte. Désormais, l’instabilité du manteau neigeux menace des infrastructures et les conducteurs doivent éviter de se rendre dans les zones dangereuses.» Selon les dires du spécialiste, de nombreuses avalanches spontanées notamment dans la région de Fully (VS) et dans le Val de Bagnes (VS) sont descendues sur les routes entre mercredi et jeudi. Heureusement, les chaussées en question étaient fermées à la circulation.

«Un danger aussi élevé est très rare», continue l’expert, «les précipitations arrivent avec une intensité supérieure à ce que l’on attendait.» De très fortes chutes de neige sont encore attendues pour vendredi et devraient se calmer en fin de journée samedi. Il faudra faire preuve d’une extrême prudence lors des jours à venir.

Confédération suisse

Même le Jura est concerné

Autre fait rare: voir le Jura en degré 3. Selon SLF, des avalanches de neige mouillée et des glissements de petite et moyenne tailles sont attendues, avec la remontée de la limite des chutes de neige. Les conditions de randonnée, que ce soit à raquettes ou à pied, sont elles aussi très défavorables.

Selon le site de la Confédération, le degré 5, «danger très fort», concerne aussi, entre autres, le Col du Grimsel (BE), le nord du Tujetsch (GR) et le Haut-Valais.

SFL

Ton opinion

166 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Thierry

28.01.2021, 17:44

La plupart des commentaires est au niveau des malades qui vont faire du hors piste quand c’est dangereux!

Skieur émérite pas peureux

28.01.2021, 17:43

Super, les conditions sont excellentes pour le hors-piste dans toutes les Alpes; donc demain en fin d'après-midi, tous sur les routes pour rejoindre les stations! Quand à l'armée, pour sûr que leurs experts n'annoncent aucun danger dans les Alpes et les soldats vont pouvoir aller tirer en altitude, voire même lancer des grenades! Je dis à tous à lundi!

Anne G

28.01.2021, 17:42

La nature est en train de prendre les décisions qu'aurait dû prendre la CF à propos des pistes de ski. Tant mieux!