Enorme fonds d'investissement en Arabie saoudite
Actualisé

Enorme fonds d'investissement en Arabie saoudite

L'Arabie saoudite prévoit de lancer un méga-fonds souverain de plus de 900 milliards de dollars, qui devrait être le plus important au monde, rapporte vendredi le Financial Times sur son site internet.

Le nouveau fonds sera un concurrent pour les autres fonds d'investissement souverains asiatiques qui ont une tendance de plus en plus marquée à investir dans les sociétés occidentales, notamment dans les sociétés financières qui ont perdu beaucoup d'argent dans la crise des crédits immobiliers à risque (subprime) aux Etats-Unis.

Ainsi, selon le Wall Street Journal de vendredi, Merrill Lynch pourrait être sur le point de recevoir cinq milliards de dollars du fonds d'investissement de Singapour, Temasek Holdings.

Dans la semaine, Morgan Stanley avait annoncé que CIC, le fonds d'investissement souverain de la Chine, allait investir 5 milliards de dollars en obligations convertibles après les dépréciations de 9,4 milliards de dollars annoncées par la banque.

Le mois dernier, Citigroup a annoncé vendre 4,9% de son capital à Abou Dhabi pour 7,5 milliards de dollars.

Face à ses pertes de quelque 15 milliards de francs liées à la crise du crédit à risque aux Etats-Unis, UBS a, pour sa part, annoncé le 10 décembre qu'elle allait accroître sa base de capital de 19,4 milliards de francs, dont 13 milliards levés grâce à un emprunt convertible.

Le fonds d'investissement souverain singapourien GIC doit injecter 11 milliards de francs et détiendra ainsi jusqu'à 9% de la banque. Un investisseur du Moyen-Orient, dont l'identité n'a pas été dévoilée, apportera les deux milliards restants. (ats)

Ton opinion