Actualisé 31.05.2006 à 23:07

Enorme trafic d'armement découvert en Finlande

Les douanes finlandaises ont annoncé hier avoir saisi une importante quantité de matériel militaire volé.

Altimètres, instruments de navigation, radars, casques pour pilotes d'avions de chasse, catalysateurs contenant du béryllium, un métal pouvant être utilisé pour la fabrication de bombes nucléaires et de missiles ou dans la technologie spatiale, pièces détachées d'avions de type Sukhoï, tel est le matériel saisi à la frontière finnoise au cours des derniers mois.

Selon un fonctionnaire des douanes, ce matériel aurait vraisemblablement été volé en Russie et en Ukraine et serait destiné, d'une part à la Serbie-et-Monténégro, et d'autre part à la Chine. Plusieurs personnes de nationalité russe ont été arrêtées entre l'automne 2005 et le printemps 2006 alors qu'elles tentaient de faire passer en fraude des lots de matériel.

L'un des suspects a été condamné à une simple amende par le Tribunal de Lappeenranta (sud-est), et un autre est actuellement sous le coup d'une procédure de mise en accusation. Ces courriers, rapidement remis en liberté, ignoraient, semble-t-il, la nature du matériel transporté, présenté comme des pièces détachées de voitures, selon la même source.

La présidente finlandaise, Tarja Halonen, s'est dite préoccupée par ces informations. «Nous allons profiter de la présidence finlandaise de l'UE (n.d.l.r.: à partir du 1er juillet) pour renforcer notre coopération avec la Russie» en matière de sécurité et de contrôle aux frontières, a-t-elle déclaré.

(afp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!