Erstfeld (UR): Enquête externe sur le travail de la police
Actualisé

Erstfeld (UR)Enquête externe sur le travail de la police

Le gouvernement uranais réagit aux critiques sur l'enquête menée contre un tenancier de bar d'Erstfeld (UR) pour tentative de meurtre en 2010.

Le tenancier d'un bar de la commune d'Erstfeld avait été condamné pour tentative de meurtre contre un client en janvier 2010.

Le tenancier d'un bar de la commune d'Erstfeld avait été condamné pour tentative de meurtre contre un client en janvier 2010.

L'exécutif a désigné un expert externe pour évaluer le travail de la police uranaise. Il s'agira notamment de déterminer si l'enquêteur en charge du dossier aurait dû se désister.

L'enquêteur est soupçonné de partialité parce qu'il avait été impliqué dans une dispute verbale avec le gérant du bar en 2006. Une enquête pénale avait été ouverte puis classée sans suite. Plusieurs experts avaient estimé que le policier aurait dû se désister. Le gouvernement n'y voyait lui pas de nécessité.

L'ancien conseiller d'Etat et avocat zougois Hanspeter Uster a été chargé de conduire l'expertise, a indiqué à l'ats la présidente du gouvernement uranais Heidi Z'Graggen. Elle confirmait une information de la «Neue Urner Zeitung». Le rapport est attendu en septembre.

Le tenancier d'Erstfeld avait été condamné pour tentative de meurtre contre un client en janvier 2010. Le Tribunal fédéral a annulé ce jugement, estimant que les traces d'ADN de l'accusé prélevées sur une douille ne pouvaient pas être exploitées.

Dans un autre volet du procès, l'homme avait été reconnu coupable de tentative d'assassinat contre son épouse en novembre 2010. Un jugement qui n'a pas été remis en cause par Mon Repos. (ats)

Ton opinion