Zurich – Enquête ouverte après le décès d’un patient cardiaque
Publié

ZurichEnquête ouverte après le décès d’un patient cardiaque

Le directeur de la chirurgie cardiaque de l’Hôpital universitaire de Zurich, accusé d’homicide par négligence, n’aurait pas assumé ses responsabilités.

Le drame s’est produit en été 2020 dans cet établissement hospitalier.

Le drame s’est produit en été 2020 dans cet établissement hospitalier.

20 Minuten

En été 2020, un patient est décédé lors d’une opération du cœur en raison de complications. Le ministère public avait, à l’époque, annoncé l’ouverture d’une enquête pénale qui est désormais lancée avec l’autorisation de la Cour suprême. Le responsable de la chirurgie cardiaque, Paul Vogt, est concerné. Il est accusé d’homicide par négligence, comme le rapporte la SRF.

Le drame s’est produit en juillet 2020. Paul Vogt n’était alors en poste que depuis peu. Il avait repris la direction du service de Francesco Maisano, quelques semaines auparavant. Sous la direction de ce dernier, plusieurs scandales avaient éclaté. Un lanceur d’alerte avait révélé l’établissement de factures erronées. En outre, des rapports d’opération avaient été maquillés. Suite à cela, les relations de travail avec Francesco Maisano avaient été résiliées.

En juillet 2020, Paul Vogt avait confié la fin de l’opération cardiaque à deux chefs de clinique. Lui-même avait quitté la salle d’opération pour s’occuper d’un autre patient dans une clinique privée. Les deux chefs de clinique n’ont pas à craindre de conséquences juridiques. Paul Vogt et ses avocats plaident l’innocence. Ce dernier continue d’occuper le poste de directeur de la chirurgie cardiaque, et ce bien qu’il ait atteint l’âge de la retraite. L’hôpital ne fait également aucun commentaire.

(pmc/jbm)

Ton opinion