Après France - Irlande: Enquête ouverte sur la main de Thierry Henry
Actualisé

Après France - IrlandeEnquête ouverte sur la main de Thierry Henry

L'instance disciplinaire de la Fifa va lancer une enquête au sujet de Thierry Henry après la main effectuée en barrage retour contre l'Eire, a annoncé mercredi Joseph Blatter, président de la Fifa.

Rien n'a filtré sur les éventuelles possibilités de sanctionner cet acte a posteriori.

C'est l'affaire la plus médiatique examinée par le Comité exécutif extraordinaire de la FIFA au Cap. Henry s'est aidé de la main pour contrôler la balle qui a permis à Gallas de marquer et de qualifier la France pour la Coupe du monde, aux dépens de l'Eire.

Depuis, Henry a été vilipendé (»Hand of frog», la «main de la grenouille» a titré la presse anglaise en référence à «Hand of God», la «main de Dieu» de Maradona). Tout comme les arbitres qui n'ont pas vu cette action litigieuse.

Henry au téléphone

«J'ai eu une conversation téléphonique avec Thierry Henry, il est conscient de ce qu'il a fait, concerné, mais il s'est senti seul, abandonné. J'ai dit que je comprenais sa position, j'étais moi-même un numéro 9, et j'utilisais ma main pour pousser les autres joueurs, pas pour marquer», a expliqué M. Blatter avec un sourire.

«On n'a pas parlé de coupable ou pas coupable, avec Thierry Henry, c'était une conversation entre sportifs. Je n'ai pas dit qu'il serait puni, j'ai dit qu'il ferait l'objet d'une enquête de la part de l'instance disciplinaire de la FIFA, qui est indépendante, je vous le rappelle».

Aide aux arbitres

La FIFA a refusé à l'Eire de devenir le 33e pays qualifié, comme les Irlandais le demandaient. Les membres du Comité exécutif ont entamé une réflexion sur l'aide à apporter aux arbitres, qu'elle soit humaine ou technologique.

Le président Blatter a annoncé que l'expérience de l'arbitrage à cinq actuellement testé par l'UEFA dans l'Europa League va continuer l'année prochaine y compris pour les matches à élimination directe et jusqu'en finale. Mais il a déclaré que l'arbitrage resterait à trois personnes (un arbitre central et deux assistants) pour la Coupe du monde 2010.

(ap)

Ton opinion