Grande-Bretagne: Enquête pénale ouverte dans l'affaire du Libor

Actualisé

Grande-BretagneEnquête pénale ouverte dans l'affaire du Libor

Une enquête pénale a été ouverte dans l'affaire de la manipulation du Libor a poussé trois cadres de la banque Barclays à démissionner en Grande-Bretagne.

L'office britannique de lutte contre la délinquance financière (SFO) se déclare compétent pour ouvrir une enquête pénale dans l'affaire de manipulations de taux interbancaires a poussé trois hauts dirigeants de la banque Barclays à démissionner.

«David Green, directeur du SFO, a formellement décidé aujourd'hui (vendredi) d'accepter de lancer une enquête dans l'affaire du Libor», a indiqué le SFO, dans un communiqué très succinct.

(ats)

Ton opinion