Berne: Enquête rouverte après la mort d’une vache tombée dans une fosse 

Publié

BerneEnquête rouverte après la mort d’une vache tombée dans une fosse 

Il y a une année, plusieurs bovins étaient tombés dans un trou utilisé pour collecter le lisier. Aujourd’hui, des défenseurs des animaux demandent que le cas soit analysé par la police.

Les animaux ont été sortis après six heures d’intervention des pompiers

Les animaux ont été sortis après six heures d’intervention des pompiers

Pompiers Laupen

Le soir du 19 août 2021, un drame s’est produit dans une ferme de la région de Laupen (BE). Dix vaches sont tombées dans une fosse à purin et y sont restées bloquées pendant plusieurs heures avant d’être libérées. Un animal a perdu la vie. L’affaire avait fait l’objet d’articles et d’une publication chez les pompiers de Laupen. Aujourd’hui, l’organisation de protection des animaux Basel Animal Save attire l’attention sur le cas dans un mail adressé à la police, au canton et aux médias, rapporte la «Berner Zeitung».

L’organisation reproche à l’agriculteur de ne pas avoir pris de mesures de protection des animaux et aux autorités de ne pas avoir agi. «Si nos informations sont exactes, c’est un scandale», déclare Olivier Bieli de Basel Animal Save. Il demande que l’affaire fasse l’objet d’une enquête.

Des faits à confirmer

Selon le quotidien alémanique, plusieurs griefs des protecteurs des animaux seraient faux. Ainsi, il y avait bel et bien un vétérinaire sur place. Et les pompiers sont intervenus très rapidement puisqu’ils suivaient un exercice non loin de là lors de l’accident. De plus, l’agriculteur aurait réparé le couvercle de la fosse à purin qui avait été semble-t-il déplacé par les animaux. Un contrôle a même été effectué après les travaux.

À l’époque, les autorités vétérinaires ont considéré l’incident comme un accident et non comme un cas de maltraitance animale. «C’est pourquoi aucune plainte pénale n’a été déposée.» L’affaire était ainsi close pour l’office vétérinaire. Désormais, c’est la police cantonale qui va investiguer.

Un précédent à Cortébert

Hans Jörg Rüegsegger, président de l’Union des paysans bernois rappelle que son association rejette les accusations de l’organisation de protection des animaux, comme ce fut le cas dans l’incendie d’une ferme dans le Jura bernois. L’année dernière, cinquante veaux sont morts à Cortébert (BE). À l’époque, l’organisation Peta avait déposé une plainte pénale contre la famille d’agriculteurs. Après des investigations, le paysan avait été blanchi.

(jbm)

Ton opinion