Actualisé 16.03.2011 à 16:43

France-Vaud-Genève

Enquête sur la mobilité aux portes de Genève

Une enquête sur la mobilité débutera la semaine prochaine aux portes de Genève.

Plus de 100'000 questionnaires seront distribués aux pendulaires et autre voyageurs aux frontières avec la France et le canton de Vaud. Cela pourrait causer des ralentissements sur l'A1 Lausanne-Genève.

L'opération durera jusqu'à la mi-avril et concernera toute personne se rendant à Genève à pied, à vélo, en voiture, en bus ou en train, a annoncé mercredi l'Etat de Genève. Les personnes qui recevront un questionnaire seront invitées à le remplir en ligne, sur un site internet, ou à le renvoyer par la poste sans frais.

Les documents seront distribués à plus de 30 points de passage de frontière. Sur l'A1, des mesures ont été prises pour minimiser les éventuelles perturbations pour les voyageurs, a assuré le canton.

Le sondage, anonyme, permettra de mieux cerner les besoins de mobilité dans la région franco-valdo-genevoise. Il permettra aux autorités de définir la politique des transports régionaux de demain. Une enquête similaire a déjà eu lieu en 2002 et 2005.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!