Blanchiment: Enquêtes à Paris contre Ben Ali et Moubarak
Actualisé

BlanchimentEnquêtes à Paris contre Ben Ali et Moubarak

Le parquet de Paris a ouvert deux informations judiciaires pour blanchiment, l'une visant l'ex-président tunisien Ben Ali, l'autre l'ex-président égyptien Moubarak.

L'origine des biens de Ben Ali et Moubarak est dans le viseur de la justice.

L'origine des biens de Ben Ali et Moubarak est dans le viseur de la justice.

Deux informations judiciaires concernant les biens détenus en France par les deux anciens dirigeants tunisien et égyptien Zine El Abidine Ben Ali et Hosni Moubarak ont été ouvertes le 14 juin, selon le parquet de Paris.

Deux organisations non gouvernementales (ONG), Sherpa et Transparence International France avaient déposé début juin une plainte à Paris à l'encontre de l'ancien président tunisien Ben Ali et de son entourage afin d'obtenir la désignation d'un juge d'instruction.

Sherpa, Transparency International et la Commission arabe des droits humains avaient porté plainte dès le 19 janvier contre Zine El Abidine Ben Ali et son entourage, quelques jours après sa fuite en Arabie Saoudite.

Le parquet de Paris avait ouvert quelques jours plus tard une enquête préliminaire pour recenser et identifier l'origine des biens détenus en France par l'ancien président, confiée à l'Office central pour la répression de la grande délinquance financière (OCRGDF) et à la cellule antiblanchiment du ministère de l'Economie, Tracfin. (afp)

Ton opinion