Syrie: Entente Russie-USA: «Un pas très important»
Actualisé

SyrieEntente Russie-USA: «Un pas très important»

Le médiateur international a qualifié mercredi de «premier pas très important» le fait que la Russie et les Etats-Unis aient accordé leurs violons sur la Syrie. Les deux pays prônent une solution politique au conflit.

«Il s'agit de la première information optimiste depuis très longtemps», a affirmé M. Brahimi, selon un communiqué de son bureau. «Les déclarations faites à Moscou constituent un premier pas en avant très important. Ce n'est néanmoins qu'un premier pas», a ajouté le médiateur.

Mardi à Moscou, la Russie et les Etats-Unis ont également indiqué vouloir encourager l'organisation «au plus vite» d'une conférence internationale sur la Syrie, si possible ce mois encore.

Le secrétaire d'Etat américain John Kerry, en visite à Moscou, et le ministre russe des affaires étrangères Sergueï Lavrov ont aussi estimé que l'accord de Genève sur la Syrie conclu le 30 juin dernier «est la voie à suivre pour mettre fin à l'effusion de sang en Syrie».

L'accord de Genève a en effet défini quelques pistes pour instaurer un gouvernement de transition, sans évoquer le sort du président Bachar al-Assad. Cet accord n'a jamais été appliqué car le cessez-le-feu temporaire prévu dans l'accord n'a jamais été appliqué.

L'UE «très satisfaite»

L'Union européenne (UE) est «très satisfaite» de l'accord entre la Russie et les Etats-Unis, a déclaré le porte-parole de la chef de la diplomatie européenne, Catherine Ashton.

«L'UE est très satisfaite de l'appel de la Russie et des Etats-Unis pour une conférence pour la paix en Syrie. L'UE a répété à maintes reprises que la solution du conflit réside dans un règlement politique global», a indiqué le porte-parole, en précisant que les Européens étaient prêts à apporter leur aide. (ats)

Ton opinion