Actualisé 12.06.2009 à 13:58

Démission de Pascal Couchepin

Enthousiasme modéré des «papables» genevois

La démission du conseiller fédéral Pascal Couchepin suscite chez les principaux «papables» du Parti libéral genevois un enthousiasme très modéré.

Si Martine Brunschwig-Graf et Christian Lüscher se disent «intéressés» par le poste, il ne se précipitent pas vers une éventuelle candidature.

«Il me faut réfléchir à un certain nombre de paramètres, a déclaré à l'ATS Mme Brunschwig-Graf, précisant qu'il s'agit d'être en accord avec soi-même, sa famille et son parti». La conseillère nationale (PLR/GE) n'a pas encore l'intention de se porter candidate à la succession de Pascal Couchepin. «Il n'y a pas le feu», résume-t-elle.

Quant à Christian Lüscher, il considère la question prématurée. Prêt à s'effacer devant une possible candidature du président du PLR Fulvio Pelli, le conseiller national (PLR/GE) a confié que dans le cas contraire, la question de sa candidature «se pose vraiment».

«Plusieurs personnes ont mentionné mon nom au parlement, les ailes alémaniques souhaiteraient que je me présente, a déclaré à l'ATS M. Lüscher, mais je dois en parler avec ma famille et mes associés». Selon lui, le parti libéral genevois n'abordera pas le problème lors de sa réunion prévue lundi.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!