Entre 20 et 30 ans, la forme fout le camp
Actualisé

Entre 20 et 30 ans, la forme fout le camp

Les Suisses ne bougent pas assez.

C'est l'Office fédéral de la statistique (OFS) qui le répète dans une étude parue hier. Les deux tiers de la population a du mal à quitter son canapé. Les papys ne sont pas les seuls concernés: l'OFS constate «un net recul de l'activité physique» entre 20 et 30 ans. Et si les jeunes hommes bougent davantage que les femmes, celles-ci rattrapent peu à peu leur retard. Les étangers ont tendance à faire moins de sport que les Suisses, note l'OFS. Les étrangères entre 15 et 34 ans manquent particulièrement d'exercice.

L'enquête révèle par ailleurs que les personnes qui gagnent bien leur vie et qui ont une formation moyenne ou supérieure font plus de sport que les autres. Les Alémaniques bougent plus que les Romands ou les Tessinois.

(ert)

Ton opinion