Entre 40 et 100 voitures collées chaque soir
Actualisé

Entre 40 et 100 voitures collées chaque soir

La police de Montreux applique la tolérance zéro avec les voitures mal parquées. Une mine d'or pour la commune?

«C'est vraiment insupportable, on dirait qu'ils essaient de faire la moitié de leur bénéfice annuel en amendes durant les deux semaines du festival.»

Comme cette jeune femme du staff, nombreux sont les automobilistes intrépides qui tentent encore de se parquer dans le centre de Montreux. Le blâme ne se fait pas longtemps attendre et la mauvaise humeur suit. Police Riviera applique en effet la tolérance zéro dans tout le centre de Montreux. «Un gros dispositif est mis en place. Chaque jour, 2500 à 4000 véhicules sont dirigés vers des places de parc aménagées sur la voie publique pour les festivaliers et des bus gratuits sont organisés, insiste en prélude Ruben Melikian, coordinateur de la sécurité du festival. Mais des flemmards préfèrent toujours s'approcher au maximum du site.»

S'ils sont mal parqués, les motards de la police qui sillonnent la ville ne les manqueront pas. «En semaine, 40 à 100 amendes sont posées chaque soir. Le week-end, c'est encore plus», livre le capitaine. On peut dès lors estimergrossièrement à 140 000 francs le fruit des amendes posées durant le festival. Soit 14% du million de francs récolté en moyenne sur toute l'année à Montreux. La raison de cette politique stricte? «Nous devons garantir la sécurité des piétons. La fluidité du trafic pour la population et le passage des véhicules d'urgence», argue-t-il.

Carole Pantet, Montreux

Ton opinion