13.02.2020 à 05:33

Biathlon

Entre hauts artificiels et bas déprimants

Jeremy Finello va disputer ses 4es Mondiaux, qui démarrent jeudi à Antholz-Anterselva (It).

de
Pascal Bornand
Jeremy Finello participera aux 20 km et au relais messieurs.?

Jeremy Finello participera aux 20 km et au relais messieurs.?

Keystone

S'il ne prendra pas part au relais mixte, première épreuve des Mondiaux italiens, Jeremy Finello figure bien dans la sélection helvétique engagée ­durant dix jours sur les pistes du Tyrol. C'est presque une ­gageure pour un biathlète qui n'a encore grappillé aucun point cet hiver en Coupe du monde. «Mais je ne désespérais pas d'y parvenir, commente le Genevois de 27 ans, enrôlé de dernière heure. Je remonte enfin la pente après un début de saison médiocre. C'est de bon augure.»

Des hauts et des bas, le membre du SC Obergoms en a connus cet hiver. Il est même passé d'un extrême à l'autre, d'une chambre à hypoxie au fond du trou. Ce mode de préparation, qui simule artificiellement l'altitude et stimule la production de globules rouges, aurait dû lui donner des ailes. En fait, il l'a plombé! «J'avais déjà testé ce système en été, à Andermatt, de façon plutôt concluante. Mais en octobre, le second bloc de trois semaines ne m'a pas réussi. Quinze heures de confinement quotidien en solitaire, c'est dur pour la tête. J'en suis sorti épuisé, victime de carences en fer et en magnésium. Mes premières compétitions ont été une catastrophe.»

Jeremy Finello ne maudit pas cette expérience, adoptée en vue des Jeux olympiques 2022 et des pistes haut perchées de Zhangjiakou, en Chine: «Il faudra en tirer les enseignements. C'est un travail qui peut payer.» Quatre ans après PyeongChang (CdS), le Genevois veut tout faire pour revivre son rêve olympique en Chine. En attendant, il participera la semaine prochaine aux 20 km et au relais messieurs des Mondiaux.

Les relais helvétiques pour écrire l'histoire

Jamais la Suisse n'a ramené de médaille mondiale. Lena Häcki et les soeurs Gasparin (Elisa, Selina et Aita) comptent y remédier. «De préférence par équipes», s'enflamme la première. Les Suissesses sont montées sur trois podiums cette saison. Un de plus ces prochains jours en Italie, et le tour sera joué. L'équipe de Suisse présentera son meilleur quatuor jeudi sur le relais mixte (4 x 6 km), avec Selina Gasparin, Lena Häcki, Benjamin Weger et Serafin Wiestner.

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!