Actualisé 01.09.2015 à 14:56

«Ricki and the Flash»

Entre mère et rockeuse, faut-il choisir?

Un peu plus de dix ans après «Un crime dans la tête», Jonathan Demme dirige de nouveau Meryl Streep.

de
Catherine Magnin

Histoire d'une rockeuse plus toute jeune qui a préféré sa passion à sa famille, «Ricki and the Flash» aurait pu être un mélo truffé de guimauve. Surtout que l'héroïne retourne chez son mari, après que leur fille (jouée par celle de Meryl Streep, Mamie Gummer) a tenté de se suicider.

Cela sonne-t-il le glas de la carrière de la rockeuse? Est-ce le couperet final sur ses relations avec sa famille? Ricki compensera-t-elle son image de mère indigne grâce à sa passion? Sûr que vous devinez la bonne réponse...

Le résultat est donc prévisible, mais sans prétention ni faute de goût. Il faut dire que le réalisateur Jonathan Demme («Philadephia») connaît la musique. Et Meryl Streep, qui n'en est pas à sa première chansonnette («Mama Mia!»), est parfaitement à l'aise à la guitare. On se réjouit donc de la voir bientôt dans «Florence Foster Jenkins» en riche Américaine qui se rêvait cantatrice mais chantait... faux!

«Ricki and the Flash»

De Jonathan Demme. Avec Meryl Streep, Kevin Kline, Mamie Gummer, Rick Springfield.

Sortie le 2 septembre 2015

**

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!