Suisse - Entre Suisse et France, balade à la découverte du Saut-du-Doubs
Publié

SuisseEntre Suisse et France, balade à la découverte du Saut-du-Doubs

Cette semaine, 20 Minutes vous emmène en croisière et à pied le long de la frontière franco-suisse à la découverte de la plus haute chute d’eau du Jura et d’une région propice aux balades.

par
Christine Talos

C’est en terre neuchâteloise que 20 Minutes vous emmène, pour une balade au fil de l’eau, entre Suisse et France, à la découverte du Saut du Doubs. Cette chute, haute de 27 mètres, est en effet un immanquable de la région puisque c’est la plus haute du Jura et aussi l’une des plus spectaculaires. Elle jaillit d'un écrin de verdure magnifique et son panache varie au gré du débit, parfois violent, de la rivière.

Notre balade démarre à l’embarcadère du Lac des Brenets, petit village non loin du Locle, facilement accessible en train. Nous avons en effet choisi de faire les 4 premiers kilomètres du parcours sur le lac, jusqu’au Saut du Doubs avec un bateau de la Compagnie de navigation du lac des Brenets. Cette petite croisière de 20 minutes permet de découvrir les méandres sauvages de cette rivière, la 4e plus longue de France (450 km) et qui fait office de frontière naturelle entre la Suisse et l’Hexagone sur 85 km.

Suisse ou France? Les deux!

Mais pour ceux qui préfèrent la marche, il existe un très joli sentier qui longe le Doubs dans les hauteurs (suivre la signalisation depuis le village) et qui permet d’atteindre lui aussi en 50 minutes le débarcadère à l’autre bout du lac, avant de gagner la chute à pied. Nous vous conseillons donc de faire l’un des parcours à pied et l’autre en bateau.

Une fois à terre, le sentier passe devant un restaurant et se divise 5 minutes plus tard à la hauteur d’une passerelle: soit on reste côté suisse, soit on part côté français. Des deux côtés, des belvédères spectaculaires permettent d’admirer la chute de près. Commencez par le côté français qui offre les plus belles vues. L’un des belvédères domine la cascade dont l’eau se fracasse plus bas dans un un grondement assourdissant. L’autre, plus haut, à ne pas manquer, permet d’appréhender le Saut du Doubs dans toute son intégralité. De toute beauté.

1 / 18
Le Saut du  Doubs, du haut de ses 27 mètres, est la plus haute chute du Jura. C’est aussi l’une des plus spectaculaires. 

Le Saut du Doubs, du haut de ses 27 mètres, est la plus haute chute du Jura. C’est aussi l’une des plus spectaculaires.

ChTalos
Les Brenets servent de point de départ pour découvrir ce spot magnifique. 

Les Brenets servent de point de départ pour découvrir ce spot magnifique.

ChTalos
La balade démarre à l’embarcadère du lac pour rejoindre en bateau puis à pied le Saut du Doubs. 

La balade démarre à l’embarcadère du lac pour rejoindre en bateau puis à pied le Saut du Doubs.

ChTalos

Départ pour les Roches de Moron

Laissez vous imprégner par le spectacle et rebroussez chemin pour admirer la chute côté suisse, via un sentier au fil de l’eau, dans la forêt, très rafraîchissant en été. Là aussi, le bélvédère domine la chute et permet de l’admirer de près. Ce «spot» vous permet aussi de continuer la promenade à pied (ou en VTT) et de grimper, en 1h45, aux Roches de Moron (à 20 minutes à pied du hameau des Planchettes) et qui offrent un point de vue à couper le souffle sur le Doubs, qui devient à cet endroit «lac de Moron», et le barrage du Châtelot, à 500 mètres en contrebas.

Si vous n’avez pas le temps pour cette marche (qui permet de découvrir d’autres très beaux points de vue sur le Doubs mais qui est difficile!), vous pouvez retourner aux Brenets et vous rendre ensuite en car postal via La Chaux-de-Fonds (ou en voiture bien sûr) aux Planchettes/Roches de Moron. Petit conseil: n’hésitez pas à attendre que le soleil se couche juste en face de vous (un restaurant vous permet de le faire de manière sympathique). Ce fabuleux panorama se teinte alors d’or, d’orange et de rose pour conclure en beauté cette promenade, très belle aussi à faire en automne. Et même en hiver puisque le Lac des Brenets se transforme parfois en gigantesque patinoire naturelle…

Ton opinion

7 commentaires